WRC
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé

Pas d'évolutions aéro radicales pour Citroën en Catalogne

partages
commentaires
Pas d'évolutions aéro radicales pour Citroën en Catalogne
Par :
22 oct. 2019 à 12:20

Citroen n'utilisera pas les évolutions aéro radicales testées récemment pour le Rallye de Catalogne, cette semaine.

Des images détaillant des modifications majeures de l'aérodynamique sur la Citroën C3 WRC sont apparues la semaine dernière et suggéraient que l'écurie tentait le changement aéro le plus drastique jamais vu depuis l'arrivée des voitures actuelles en 2017. Un porte-parole de l'équipe a toutefois indiqué qu'il n'y aurait pas d'évolutions sur les bolides de Sébastien Ogier et d'Esapekka Lappi à Salou cette semaine.

Lire aussi :

Citroën avait espéré lancer une nouvelle suspension pour la manche précédente au Pays de Galles, mais celle-ci n'avait pas eu l'opportunité d'être homologuée. Pour la même raison, l'évolution aérodynamique dont il est question ici ne peut pas être utilisée. Citroën n'a pas souhaité faire de commentaire sur les modifications apportées ou non à la C3.

Sebastien Ogier, Julien Ingrassia, Citroen C3 WRC

Sebastien Ogier, Julien Ingrassia, Citroen C3 WRC

Photo by: Hugo Blancher

Interrogé quant aux nouveautés aperçues sur la Citroën, le leader du championnat Ott Tänak (Toyota) indique : "Cela a l'air relativement agressif, mais à certains endroits, cela ressemble bien à un copié/collé de notre voiture..."

Quant à la FIA, elle fait savoir à Motorsport.com : "La FIA, via ses départements rallye et technique, a étroitement travaillé avec Citroën Racing ces derniers mois pour les aider à valider des évolutions sur leur voiture et à les installer. Cependant, à ce jour, Citroën Racing n'a pas soumis de requête à la FIA concernant l'homologation de nouvelles pièces."

Si le prédécesseur d'Ogier dans la C3 WRC, un certain Sébastien Loeb, a remporté le Rallye de Catalogne l'an passé, c'était surtout grâce à un pari pneumatique dans des conditions changeantes.

Pour remporter son premier titre, Tänak doit marquer deux points de plus qu'Ogier à Salou, tandis que Thierry Neuville, pour se maintenir dans la course en vue de la dernière manche en Australie, doit inscrire 12 unités de plus que Tänak.

"La pression est là, aucun doute là-dessus", commente Tänak, qui sera donc couronné s'il s'impose en Catalogne. "Nous devons obtenir les résultats, surtout maintenant. Nous avons besoin d'une grande performance. Nous avons fait de bons essais et la sensation est relativement bonne avec la voiture ; on va voir."

"J'imagine que les regards seront tournés vers moi, mais en même temps, Ogier et Thierry vont devoir tout donner. Aucun doute à ce sujet, de leur côté. Mais pour moi, il n'y a pas besoin de tout risquer. Je n'ai pas besoin de faire quoi que ce soit si la sensation n'y est pas. Si je suis à l'aise avec la voiture, alors je suis sûr que nous pourrons nous battre, mais on verra."

Tänak était confortablement en tête du Rallye de Catalogne l'an passé avant d'être relégué à la sixième place par une crevaison.

Article suivant
Citroën aura trois voitures en Australie si Ogier joue le titre

Article précédent

Citroën aura trois voitures en Australie si Ogier joue le titre

Article suivant

Le programme et les horaires du Rallye de Catalogne

Le programme et les horaires du Rallye de Catalogne
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Catalogne
Équipes Citroën Total WRT
Auteur David Evans