Portugal – La mise au point de Sébastien Ogier

À l’arrivée de la dernière épreuve spéciale du Rallye du Portugal, dimanche dernier, Sébastien Ogier a eu des mots très fermes. Très durs même, et prêtant le flanc à la critique ou à une mauvaise interprétation s’ils étaient perçus comme visant Jari-Matti Latvala, vainqueur du rallye devant le Français champion du monde en titre.

Je sais que ça va faire plaisir à quelqu'un. Ils vont être contents, car ce n’est pas le meilleur qui a gagné.” Venant d’un Ogier auteur il est vrai, avec son copilote Julien Ingrassia, d’une nouvelle performance remarquable compte tenu du fait qu’il avait balayé la route pour les autres principaux acteurs du WRC lors des deux premières journées (du fait de sa position de leader au championnat, comme le veut le règlement), voilà qui pouvait en effet être considéré comme, disons-le, violent envers son coéquipier au sein de l’équipe Volkswagen.

Le Gapençais a donc jugé bon de préciser sa pensée dès la conférence de presse d’après-course.

Bien sûr, on ressent une certaine frustration dans mes propos,” a-t-il déclaré. “Je suis comme ça, je dis ce que je pense, y compris à chaud. J’ai toujours des problèmes à contrôler ma frustration. Et je voudrais faire une mise au point à ce sujet. J’ai dit à l’arrivée de la spéciale qu’il était frustrant que le meilleur pilote n’ait pas gagné ce week-end. Mais je dois dire aussi que ce n’est pas la faute de Jari, c’est la faute du règlement. C’est comme ça. Il a fait ce qu’il avait à faire, surtout aujourd’hui [dimanche] où il a roulé le plus vite possible pour me maintenir derrière lui et il a fait ça bien. Félicitations à lui et à Miikka [Anttila, copilote de Latvala].”

42 points d'avance, malgré tout

Le message était sans doute passé, et ceux qui se souviennent qu’Ogier avait fait part de l’inquiétude que lui inspirait la nouvelle réglementation concernant l’ordre des passages dès qu’elle fût annoncée, dans le courant de l’année dernière, l’avaient déjà bien compris. Mais Ogier a jugé bon de remettre ça sur son compte Facebook.

Je devrais peut-être commencer par rappeler à quel point je respecte Jari-Matti, car c’est l’un des pilotes de rallye les plus rapides et les plus sympas au monde !,” a-t-il assuré. “Il mérite la victoire qu’il a remportée le week-end dernier au Portugal, car le règlement est ce qu’il est et il a fait ce qu’il fallait au volant pour la décrocher ! Encore une fois, bravo à Jari et Miikka !”

Dont acte. Mais il faut rappeler que si le Finlandais a connu deux premières journées rendues plus “faciles” par sa position sur la route au Portugal, il devait cette position (la 9e le vendredi) à... son début de championnat catastrophique. Tandis que le fait de jouer les “ouvreurs” pour les autres lors des deux premières étapes de chaque rallye depuis le début de saison (parfois sur un terrain où cela est moins désavantageux, il est vrai) n’empêche pas Sébastien Ogier de mener le championnat du monde avec 42 points d’avance (soit presque l’équivalent de deux victoires) sur son plus proche rival, Andreas Mikkelsen, après seulement cinq des 13 manches inscrites au calendrier – et alors qu’il n’a inscrit que les trois petits points bonus de la Power Stage lors de la manche précédente en Argentine.

Une course à handicap

Les instances dirigeantes auraient beau jeu de répliquer que cette façon de “pénaliser” le leader du championnat rend la saison plus passionnante en prolongeant le suspense (ce qui reste à démontrer). Il n’en demeure pas moins que dans ces conditions, ce n’est pas forcément le plus rapide d’un rallye donné qui s’y impose. Et plus que lorsqu’il se plaint d’une situation tournant finalement plutôt à son avantage au fil des épreuves, et emploie des termes qui prêtent à confusion, on comprend Sébastien Ogier quand il exprime un sentiment d’incompréhension à l’idée que l’on puisse risquer de faire d’un rallye de championnat du monde une course à handicap pour le pilote le plus rapide.

A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye du Portugal
Pilotes Jari-Matti Latvala , Sébastien Ogier
Type d'article Commentaire