WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé

Enfin une première victoire pour Ogier en Argentine ?

partages
commentaires
Enfin une première victoire pour Ogier en Argentine ?
Par :
21 avr. 2019 à 14:32

Le sextuple Champion du monde arrivera le week-end prochain sur un rallye qu'il n'a jamais remporté par le passé, et où il espère pouvoir imposer sa Citroën C3 WRC.

Au vu de la domination du Gapençais (associé à Julien Ingrassia) ces six dernières années sur le Championnat du monde des rallyes, il paraît incroyable de ne pas encore l'avoir vu s'imposer en Argentine, mais c'est bien le cas !

Après un succès acquis sur le premier rallye terre de la saison, disputé au Mexique plus tôt dans l'année, le pilote Citroën arrive en Amérique du Sud gonflé à bloc, à la recherche de ce premier succès dans un rallye où il a terminé à trois reprises deuxième, et où la marque aux Chevrons s'est imposée dix fois.

"Si je ne me suis encore jamais imposé en Argentine, c’est une épreuve que j’apprécie, et où je me suis souvent montré performant par le passé, c’est pourquoi je l’aborde avec les mêmes velléités que d’ordinaire. Je dirai même que je ressens un léger surcroît d’envie, à l’idée d’essayer de remporter ce rallye pour la première fois, et avec Citroën", explique Sébastien Ogier.

Lire aussi:

Le Français arrive même avec un léger avantage, Thierry Neuville menant le championnat, c'est le Belge qui devra se soustraire au balayage lors des premières journées. Mais pour Ogier, c'est la difficulté du terrain rencontré qui décidera plus du classement final de ce Rallye d'Argentine.

"Ma deuxième place dans l’ordre des départs m’autorise plus d’espoirs que sur les éditions précédentes. Le profil de pistes utilisées est très varié, mais je dirai que sa spécificité, c’est avant tout qu’il est assez cassant par endroits, au point qu’il faut parfois penser à préserver sa monture, tout en continuant à aller vite."

De l'autre côté du parc d'assistance, Esapekka Lappi se prépare à disputer l'épreuve pour la deuxième fois seulement, mais il pourra profiter de sa sixième place dans l'ordre de passage pour espérer un bon coup, lui qui n'a terminé qu'une fois sur le podium dans les quatre premiers rallyes de la saison.

"Avec une seule participation à mon actif sur ce rallye qui change peu d’année en année, je ne pars pas a priori avec un avantage face à la concurrence. D’un autre côté, je disposerai d’une place intéressante dans l’ordre de départs, et j’entends bien capitaliser sur ma première course prometteuse avec C3 WRC sur la terre du Mexique, pour ramener le meilleur résultat possible d’Argentine."

Optimisme et humilité

Pour Pierre Budar, le directeur de la structure française, ce retour sur terre est source d'espoir et d'optimisme après la très belle performance signée au Mexique, mais l'on sait aussi que l'Argentine est une autre paire de manches...

"Nous retrouvons la terre avec l’espoir d’y afficher la même compétitivité qu’au Mexique et continuer ainsi notre moisson de podiums cette année. Nous savons toutefois combien le terrain argentin peut s’avérer exigeant pour les mécaniques, aussi nous abordons cette manche avec application et humilité."

"On peut évidemment compter sur Sébastien et Julien, dont la motivation est ici encore décuplée à l’idée de remporter la seule manche régulière du championnat qui manque à leur palmarès, surtout qu’ils bénéficieront, une fois n’est pas coutume, d’un semblant de traces en vertu de leur deuxième position en piste."

 
Article suivant
Le "rêve" de Petter Solberg : diriger une équipe WRC

Article précédent

Le "rêve" de Petter Solberg : diriger une équipe WRC

Article suivant

Tänak évite les "risques inutiles" dans la course au titre

Tänak évite les "risques inutiles" dans la course au titre
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye d'Argentine
Pilotes Sébastien Ogier , Esapekka Lappi
Équipes Citroën Total WRT
Auteur Michaël Duforest