Quadruplé Toyota : Ogier a apporté sa pierre à l'édifice

Sébastien Ogier a terminé au pied du podium lors du Safari Rally et se félicite d'avoir participé à un résultat historique pour le constructeur japonais.

Quadruplé Toyota : Ogier a apporté sa pierre à l'édifice

À l'instar de son compatriote Sébastien Loeb, Sébastien Ogier participait le week-end dernier à sa troisième épreuve WRC de la saison, à l'occasion du Safari Rally. Un défi important pour le Français, qui a dû rapidement reprendre ses marques au volant de la GR Yaris, deux semaines seulement après avoir participé à ses premières 24 Heures du Mans. Et tout comme son adversaire de chez M-Sport, c'est avec une volonté de revanche qu'Ogier a abordé cette épreuve kenyane, le Gapençais ayant abandonné lors de son dernier rallye, au Portugal le mois dernier.

Lire aussi :

Même si le pilotage d'un prototype et d'une voiture de rallye n'ont rien de commun, la transition s'est bien passée et l'octuple Champion du monde ayant terminé l'épreuve à la quatrième place. Ogier aurait toutefois pu espérer beaucoup mieux, lui qui s'était imposé sur l'épreuve africaine lors de son retour au calendrier l'an dernier. Avec quatre scratchs durant le week-end et le leadership durant la majeure partie du vendredi, il semblait bien parti pour réitérer sa performance mais un changement de roue sur la dernière spéciale l'a finalement fait rétrograder au pied du podium. Dès lors, il a surtout été question de rallier l'arrivée et d'éviter les embûches qui n'ont pas manqué de piéger bon nombre d'équipages au Kenya.

Deux semaines après ses premières 24 Heures du Mans, Ogier a retrouvé le WRC.

Deux semaines après ses premières 24 Heures du Mans, Ogier a retrouvé le WRC.

 

"Cela a été un week-end très solide", explique Ogier. "Il nous a simplement manqué un peu de chance, mais ça fait partie du jeu. Surtout, je suis heureux de faire partie de cet incroyable résultat pour l'équipe, et je tiens à remercier tout le monde au sein du Toyota Gazoo Racing car cela a demandé un gros effort pour fournir une voiture solide tout au long de ces trois journées du rallye, le plus difficile de la saison, à nous quatre les pilotes. Ce rallye a été un défi difficile jusqu'à la fin, donc toute l'équipe mérite des applaudissements, ainsi que mes coéquipiers car ils ont très bien roulé ce week-end."

Toyota a en effet réussi un exploit sur le Safari Rally : réaliser un quadruplé, son premier depuis celui emmené par Juha Kankkunen en 1993, déjà au Kenya, sur la Celica Turbo 4WD, et le troisième de l'Histoire avec celui des Citroën au Rallye de Bulgarie 2010 (victoire de Loeb sur la C4 WRC).

Lire aussi :

"Réussir un quadruplé ici au Safari Rally est un résultat exceptionnel", se réjouit le patron de l'équipe, Jari-Matti Latvala. "Cela faisait presque 30 ans que Toyota n'avait pas réalisé pareille performance, c'était déjà au Kenya à l'époque de la Celica, et je ne peux que remercier notre équipe et nos pilotes pour le superbe travail qu'ils ont accompli."

Machine adaptée aux conditions et mentalité irréprochable 

La GR Yaris s'est montrée en effet particulièrement fiable sur l'une des épreuves les plus sélectives du calendrier. L'aboutissement d'un gros travail fourni par le constructeur japonais pour détenir une machine qui puisse affronter toutes les conditions, notamment les plus complexes. "Lorsque nous avons développé la GR Yaris Rally1, nous nous sommes concentrés avant tout sur le fait de construire une voiture très solide et fiable", explique Latvala, qui se félicite également de l'état d'esprit de ses pilotes.

Aucun d'entre eux n'a en effet cherché la compétition à outrance et à récupérer les lauriers à tout prix, ce qui aurait pu avoir des conséquences délétères sur le résultat d'ensemble de la marque : "C'était la chose la plus importante sur cette manche, et la voiture a très bien fonctionné dans des conditions difficiles. Nos pilotes ont roulé exactement de la façon dont il fallait le faire, et c'est une bonne chose de les avoir vus penser davantage au résultat de l'équipe qu'à leurs ambitions personnelles."

Lire aussi :

partages
commentaires

Related video

Loeb déçu de son résultat : "On était capables de se battre devant"
Article précédent

Loeb déçu de son résultat : "On était capables de se battre devant"

Article suivant

Un an après, Katsuta a refait le coup au Safari Rally !

Un an après, Katsuta a refait le coup au Safari Rally !