WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé

Un Rallye du Canada de plus en plus d'actualité

partages
commentaires
Un Rallye du Canada de plus en plus d'actualité
Par :
7 mars 2019 à 15:00

Selon ce que déclare Yves Matton, directeur du Rallye de la FIA, une manche hivernale du Championnat du monde WRC a de plus en plus de chances d’être organisée au Canada.

Il y a de cela presque un an, nous vous avons rapporté qu’un organisme canadien, Rally Promoter Association of Canada (RPAC), avait déposé un projet afin de présenter une manche du Championnat du monde FIA des Rallyes au Canada.  

Keith Morison, fondateur du RPAC, a effectué un déplacement au Rallye de Grande-Bretagne l’an dernier et y a rencontré les dirigeants du WRC. Puis des discussions ont eu lieu entre Morison et les organisateurs de trois rallyes canadiens majeurs afin de voir comment une manche du WRC pourrait être coordonnée.

Lire aussi :

Depuis, les choses ont grandement évolué. Yves Matton a déclaré à Motorsport.com le mois dernier qu'il favorisait la présence de deux rallyes hivernaux au calendrier du WRC et qu’un événement canadien était envisagé comme faisant partie de cette solution.

En effet, les bouleversements climatiques changent la donne et même le traditionnel Rallye de Suède n’est plus assuré d'offrir des routes enneigées aux concurrents. Le climat qui règne en hiver au Canada représente une occasion formidable de résoudre ce problème.

Le Rallye du Canada pourrait trouver une place au calendrier au mois de février, entre le Rallye de Suède et celui du Mexique. Il regrouperait des routes utilisées par le Rallye Perce-Neige et le Rallye Défi au Québec, en plus de celles du Lanark Highlands Rally près de Calabogie, en Ontario. La base de l’événement serait située dans la capitale nationale, à Ottawa.

Un horizon à raccourcir ?

Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC

Morison et son groupe ont déclaré d'entrée de jeu qu'une présence du Canada au calendrier du WRC était basée sur un plan quinquennal, et qu’une première épreuve pourrait être organisée en 2023. Toutefois, leur rencontre avec les dirigeants du WRC les force à revoir leurs projets.

"Lors de notre réunion, on nous a clairement fait comprendre que nous devions peut-être envisager d'avancer nos plans. C'est ce que nous sommes en train de regarder. Le plan quinquennal pourrait ne plus être à l’ordre du jour, mais on ne se précipitera pas", affirme Morison à Motorsport.com.

"Nous travaillons actuellement sur le financement et cela va prendre du temps. Organiser une manche WRC coûte dix fois plus cher que d'organiser le Championnat canadien des rallyes. Ce qui est crucial, c'est de bien faire les choses."

Morison termine en soulignant qu’il ne peut garantir une météo hivernale et des conditions climatiques parfaites à cette période de l’année. Il fait habituellement froid avec beaucoup de neige au sol en février dans l’est du Canada, mais il arrive que la nature soit capricieuse…

Le principal problème ne concerne pas la météo, mais le financement. Très peu d’entreprises canadiennes sont actuellement disposées à investir dans le sport automobile. D'ailleurs, Lance Stroll et Nicholas Latifi ont gravi les échelons vers la Formule 1 grâce à leurs fortunes familiales et non pas avec l'aide de sponsors. De plus, les différents paliers de gouvernement sont déjà financièrement très impliqués dans l’organisation du Grand Prix F1 du Canada, et ce jusqu’en 2029. Il leur sera extrêmement difficile, sinon impossible, d’être également les bailleurs de fonds d’un rallye du WRC.

Propos recueillis par David Evans  

Article suivant
Pour Tänak, Toyota a réglé ses soucis de refroidissement mexicains

Article précédent

Pour Tänak, Toyota a réglé ses soucis de refroidissement mexicains

Article suivant

Les horaires du Rallye du Mexique en heure française

Les horaires du Rallye du Mexique en heure française
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Auteur René Fagnan