WRC
04 sept.
Prochain événement dans
28 jours
18 sept.
Prochain événement dans
42 jours
C
Rallye d'Allemagne
15 oct.
Prochain événement dans
69 jours
C
Rally d'Italie
29 oct.
Prochain événement dans
83 jours
19 nov.
Prochain événement dans
104 jours

La Nouvelle-Zélande craint d'être oubliée dans le futur calendrier WRC

partages
commentaires
La Nouvelle-Zélande craint d'être oubliée dans le futur calendrier WRC
Par :
2 juil. 2020 à 07:56

Le patron du rallye néo-zélandais, qui aurait dû faire son retour cette année, avoue ne pas être très optimiste quant aux chances de revoir son épreuve au calendrier du WRC dans un avenir proche.

Les organisateurs du Rallye de Nouvelle-Zélande craignent que leur épreuve soit "laissée pour compte", elle qui ne figure pas sur l'ébauche de calendrier WRC dévoilée pour la saison 2021. Lors de sa dernière réunion, le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA a en effet nommé les neuf épreuves qui disposent à ce jour d'un contrat pour organiser un rallye du Championnat du monde la saison prochaine.

Les rallyes figurant ainsi sur la version provisoire du futur calendrier sont le Monte-Carlo, l'Italie, le Kenya, la Finlande, l'Espagne, le Japon, le Portugal ou encore la Suède. Le Rallye d'Australie a également été réintégré alors que l'épreuve basée à Coffs Harbour avait été retirée du programme pour 2020, cédant sa place à la Nouvelle-Zélande.

Un certain nombre de grands noms sont toutefois absents de cette première version du programme, et notamment le Rallye de Grande-Bretagne et celui de Nouvelle-Zélande. Ils devront affronter le Mexique, l'Argentine, le Chili, l'Allemagne, la Turquie et la France pour les deux places restant censément à attribuer au programme de 2021 − tout en sachant que les équipes et le promoteur du WRC seraient toutefois susceptibles de faire des compromis sur le nombre total d'épreuves, étant donné l'impact financier subi en raison de la pandémie de COVID-19.

"Il ne fait aucun doute que certains organisateurs d'épreuves seront très déçus lorsque le calendrier final sera annoncé", concède Michael Goldstein, PDG du Rallye de Nouvelle-Zélande, à Motorsport.com. "Nous avons longtemps travaillé avec WRC Promoter pour ramener le Rallye de Nouvelle-Zélande dans le Championnat du monde. Tout le monde sait que nous avons dû rattraper le temps perdu pour préparer l'année 2020. Nous estimons que le sport va au-delà des dollars et ce serait une décision impitoyable si la FIA et WRC Promoter laissaient pour compte à nouveau le Rallye de Nouvelle-Zélande pour trois à cinq ans. Nous espérons − mais nous ne sommes pas optimistes − que WRC Promoter et la FIA prendront les décisions finales sur le calendrier 2021 avec leur cœur."

Lire aussi :

Lorsque nous lui avons demandé s'il était confiant de voir le WRC se rendre à deux reprises dans l'hémisphère sud l'année prochaine, Michael Goldstein a répondu : "À ce stade, nous n'avons aucune indication, qu'elle soit positive ou négative. Ce que nous savons, c'est que le COVID-19 ne circule pas en Nouvelle-Zélande. Ce sera un pays sûr à visiter et nous garantirons un événement bien organisé qui mettra en valeur le rallye de manière positive dans le monde entier."

"Il existe un risque de quarantaine pour tout événement international en Australasie. Ceci, ajouté à tous les autres scénarios autour du COVID-19, signifie qu'une rotation entre les épreuves en Australie et Nouvelle-Zélande pourrait être nécessaire pour finaliser le calendrier 2021 du WRC."

L'annulation de l'édition 2020 du Rallye de Nouvelle-Zélande en raison de la pandémie COVID-19 a engendré des "coûts importants" et, selon Michael Goldstein, les organisateurs n'auront aucun moyen de récupérer cet investissement perdu. La quasi-totalité du travail de planification nécessaire au retour du WRC dans le pays pour la première fois depuis 2012 avait été réalisé, y compris la création d'une nouvelle Power Stage spécialement conçue pour l'occasion et baptisée Jack's Ridge.

Compte tenu de l'argent investi, Michael Goldstein met en garde face à l'éventualité que son épreuve puisse tomber aux oubliettes à l'avenir. "C'est plus qu'une décision financière pour le Rallye de Nouvelle-Zélande et nos partenaires", souligne-t-il. "C'est une décision émotionnelle et nous espérons que nous pourrons bientôt revoir le WRC en Nouvelle-Zélande. Si nous ne sommes pas intégrés au calendrier 2021, alors nous devrons parler à nos partenaires et déterminer si le Rallye de Nouvelle-Zélande doit se porter candidat pour accueillir une épreuve du Championnat du monde des Rallyes à l'avenir."

Heroes - Fin de carrière douce-amère pour Mouton en WRC

Article précédent

Heroes - Fin de carrière douce-amère pour Mouton en WRC

Article suivant

Le WRC annonce un rallye en Estonie et un calendrier modifié

Le WRC annonce un rallye en Estonie et un calendrier modifié
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Auteur Jason Craig