Restructuration chez Hyundai avec le départ du Team Manager

Hyundai Motorsport a confirmé que son team manager de longue date, Alain Penasse, quittera l'équipe double Championne du monde après le Rallye d'Estonie programmé du 15 au 18 juillet.

Restructuration chez Hyundai avec le départ du Team Manager

Le constructeur coréen a décidé de ne pas renouveler le contrat d'Alain Penasse et procédera à une restructuration de son équipe à la mi-saison.

Véritable figure clé du retour de Hyundai Motorsport en WRC depuis 2013, le Belge a joué un rôle dans la construction de l'équipe pour en faire, aux côtés de Michel Nandan puis d'Andrea Adamo, une armada capable de décrocher les titres mondiaux chez les constructeurs en 2019 et 2020.

En marge du Safari Rally où il a connu une nouvelle désillusion, Hyundai a publié un bref communiqué confirmant le départ de Penasse, tout en rendant hommage à son travail au sein de la structure basée à Alzenau. Si son remplaçant n'a pas encore été annoncé, la fin de son contrat a été actée au terme de la prochaine manche du Championnat du monde programmée en Estonie dès le mois prochain.

"Nous pouvons confirmer que le team manager Alain Penasse quittera Hyundai Motorsport après le Rallye d'Estonie en juillet", peut-on lire dans un communiqué transmis à Motorsport.com.

"Il a été décidé entre Hyundai Motorsport et Alain Penasse que le contrat ne serait pas renouvelé et nous avons profité de l'occasion pour restructurer notre équipe avec un transfert en douceur jusqu'au Rallye d'Estonie. Nous tenons à remercier Alain pour sa contribution majeure au succès de l'équipe et pour son travail au cours de ces années. Il a joué un rôle important dans la construction et la gestion de l'équipe depuis le début de notre parcours en WRC."

Libéré de sa charge de travail avec Hyundai, Penasse va donc pouvoir se focaliser sur l'organisation, dont il fait partie, du Rallye d'Ypres qui intégrera le calendrier WRC pour la première fois en août ainsi que la promotion du Championnat de Belgique des Rallyes.

Lire aussi:

La restructuration de l'équipe Hyundai interviendra à un moment clé de la saison alors qu'elle accuse, après le Kenya, 59 points de retard au championnat sur son rival Toyota Gazoo Racing, ses principaux pilotes candidats au titre Thierry Neuville et Ott Tänak étant également décrochés face au leader Ogier.

En parallèle de sa saison, l'équipe travaille également d'arrache-pied au développement de sa nouvelle voiture conformément à la réglementation hybride Rally1 du WRC qui entrera en vigueur l'année prochaine. Hyundai a publié des images de sa nouvelle voiture le mois dernier, alors que les essais se poursuivent en vue de la nouvelle ère du Championnat du monde des Rallyes.

partages
commentaires
Ogier : "Un soulagement après un week-end aussi fou"
Article précédent

Ogier : "Un soulagement après un week-end aussi fou"

Article suivant

Le Safari Rally au calendrier WRC au moins jusqu'en 2023

Le Safari Rally au calendrier WRC au moins jusqu'en 2023
Charger les commentaires