Retour vers le futur pour le Rallye du Portugal!

Le Rallye du Portugal, cinquième manche du championnat du monde des rallyes qui débutera jeudi 21 mai au soir par la spéciale de Lousada, est de retour cette année dans la région de Porto.

L’épreuve avait perdu sa place au calendrier du WRC après l’édition 2001 marquée par des pluies torrentielles qui avaient duré plusieurs jours, provoquant un drame (l’effondrement d’un pont métallique sur le fleuve Douro, survenu au passage d’un car et alors que les eaux étaient en crue, avait fait 75 victimes) et énormément de dégâts. Le quadruple champion du monde Tommi Mäkinen (Mitsubishi Lancer) s’était alors imposé sur fond de controverse: le rallye aurait-il dû avoir lieu?

Pour son retour en 2005, la manche portugaise du championnat avait établi ses quartiers au sud du pays, dans la très touristique région de l’Algarve. Elle s’y est déroulée jusqu’à l’année dernière.

--

VOIR AUSSILes photos du Rallye du Portugal 2014

--

Ce retour à Porto est donc la première occasion pour les ténors actuels du WRC de se mesurer sur des routes mythiques qui ont vu s’affronter leurs glorieux aînés au fil des décennies et couronné la plupart des plus grandes stars de la discipline.

Victorieux à quatre reprises en Algarve (sur Citroën C4 WRC en 2010 puis DS3 WRC en 2011, avant la VW Polo R ces deux dernières années), Sébastien Ogier et Julien Ingrassia tenteront de renouer avec la victoire (après leur défaite argentine) sur ce terrain inconnu qui les place sur un pied d’égalité avec les équipages concurrents – ou inversement!

 

Des évolutions pour les Fiesta

Au sein de l’équipe Volkswagen, la lutte devrait faire rage entre Andreas Mikkelsen et un Jari-Mati Latvala sans nul doute décidé à reprendre l’ascendant sur le jeune Norvégien qui s’est imposé lors des dernières manches comme le deuxième homme fort de l’équipe allemande.

Même si elle ne dispose plus du statut d’équipe officielle Ford, l’équipe M-Sport n’en poursuit pas moins le développement de ses Fiesta WRC. Elle s’aligne au Portugal forte de plusieurs évolutions visant à rapprocher celle-ci des Citroën DS3 WRC dotées d’une nouvelles livrée et qui tenteront de poursuivre sur la lancée du triomphe de Kris Meeke et Paul Nagle en Argentine.

 

--

LIRE AUSSINouvelle livrée pour la Citroën DS3 WRC

--

La catégorie WRC2 est particulièrement bien fournie avec près d’une trentaine d’autos au départ dont trois exemplaires de la nouvelle Skoda Fabia R5 qui se rêve déjà en reine de la catégorie. À noter également la présence d’Éric Camilli (associé à Benjamin Veillas), protégé de Toyota pour qui il participe au développement de la future WRC attendue pour 2017. Ce rallye marque aussi le retour en rallye d’Oreca, partenaire de Toyota, qui aligne la Ford Fiesta R5 du jeune Français.

La superspéciale de Lousada ouvrira donc les hostilités à 20h01 jeudi soir, avant deux boucles de trois spéciales au menu de chacune des deux journées suivantes. Dimanche, trois secteurs chrono sont au programme dont deux passages (le second faisant office de Power Stage pour conclure le rallye) dans la célèbre spéciale de Fafe et sur sa non moins célèbre bosse...

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye du Portugal
Pilotes Kris Meeke , Jari-Matti Latvala , Andreas Mikkelsen , Sébastien Ogier , Ott Tänak
Équipes Citroën Total Abu Dhabi WRT , Volkswagen Motorsport , M-Sport
Type d'article Preview
Tags portugal, wrc