Rovanperä : pas d'inquiétude sur sa forme physique avant l'Espagne

Kalle Rovanperä a déclaré qu'il ne se sentait pas à 100% après son accident survenu en Finlande, mais qu'il n'avait aucune inquiétude quant à sa condition physique avant de prendre le départ du Rallye d'Espagne.

Rovanperä : pas d'inquiétude sur sa forme physique avant l'Espagne

Le pilote du team Toyota Gazoo Racing a souffert de douleurs au dos à la suite d'un impact violent contre un tas de gravier sur lequel sa Yaris WRC s'est écrasée le samedi en Finlande, il y a deux semaines. Revenu en course le lendemain, Kalle Rovanperä a fait une brève réapparition puis s'est finalement retiré avant la Power Stage, pour faciliter et accélérer sa récupération.

Vainqueur en Estonie et en Grèce cette année, il a été déclaré apte à concourir sur l'asphalte espagnol ce week-end et a pu rejoindre l'équipe Toyota pour un test de préparation la semaine dernière. Cependant, le pilote de 21 ans a admis qu'il ressentait encore quelques douleurs musculaires dans l'habitacle, bien qu'elles ne soient pas assez sérieuses pour qu'il s'inquiète de sa condition physique.

"Je me sens bien, mais je ne suis pas sûr d'être à 100% parce que je ressens quelque chose quand je suis assis dans la voiture avec les harnais mais ça devrait aller totalement pendant le rallye et ne pas nous affecter, je pense", a expliqué Rovanperä. "Cela devrait juste être [lié aux muscles], ce n'est rien de sérieux car je ne piloterais pas s'il y avait un risque de [me] casser quelque chose de grave."

Rovanperä arrive en Espagne avec des résultats mitigés lors des précédentes épreuves disputées sur asphalte cette saison. Troisième à Ypres au terme d'une brillante prestation, il a aussi connu un véritable coup d'arrêt en Croatie en sortant de la route après cinq kilomètres alors qu'il menait le championnat pour la première fois de sa carrière. Malgré sa faible expérience sur cette surface dans la Yaris, il s'est déjà projeté sur l'Espagne, qui nécessite un style de conduite différent à maîtriser.

"Bien sûr, nous pouvons nous appuyer sur quelque chose mais c'est un rallye totalement différent.", a-t-il ajouté. "Je pense que l'ensemble des réglages et le style de conduite sont différents car nous avons de vrais virages ici. En Belgique, il y avait beaucoup de virages courts, de jonctions et de cordes, ici nous avons de longs virages. Je pense que les notes sont vraiment difficiles ici et vous devez leur faire confiance et savoir où se trouve la corde. Cela se rapproche du circuit, donc je pense que ce sera beaucoup d'apprentissage pour moi."

Aux côtés de ses coéquipiers Sébastien Ogier et Elfyn Evans en lutte pour le titre mondial, Rovanperä pourrait toutefois s'avérer être un atout précieux pour permettre à Toyota de sécuriser également sa cinquième couronne chez les constructeurs.

Lire aussi:

partages
commentaires
Shakedown - Ogier et Evans en deux dixièmes, les Hyundai au contact
Article précédent

Shakedown - Ogier et Evans en deux dixièmes, les Hyundai au contact

Article suivant

Dernier pointage avant le Rallye d'Espagne 2021

Dernier pointage avant le Rallye d'Espagne 2021
Charger les commentaires