Réactions
WRC Rallye de Finlande

Rovanperä : "Nous pouvons être fiers de ce que nous avons fait"

Battu sur son épreuve nationale du Rallye de Finlande, Kalle Rovanperä fait contre mauvaise fortune bon cœur, estimant avoir fait bonne figure après une première étape rendue compliquée par sa position d'ouvreur.

Kalle Rovanpera, Jonne Halttunen, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota GR Yaris Rally1

Il n'y aura finalement pas eu de victoire de Kalle Rovanperä à domicile ce week-end, au grand dam du public finlandais qui s'était déplacé en masse pour venir encourager son meilleur représentant en WRC. Archi favori sur ses terres, le leader du championnat doit finalement se contenter d'une deuxième place après un beau duel face à Ott Tänak.

Le jeune pilote de bientôt 22 ans a en effet souffert lors de la première étape, lorsqu'il a endossé le rôle difficile d'ouvreur. Parti en éclaireur, le pilote Toyota a surtout tenté de limiter les dégâts le vendredi, où il est descendu jusqu'en cinquième position alors que de son côté Tänak avait beau jeu de prendre la poudre d'escampette et de tailler la route en tête de course.

On a même cru alors que la bataille pour la victoire allait uniquement concerner l'Estonien et un autre Finlandais, Esapekka Lappi, ce dernier auteur de trois scratchs le vendredi après-midi. Mais la deuxième étape et son ordre des départs régi par l'inverse du classement provisoire du rallye ont mis Rovanperä dans des conditions bien plus favorables.

C'est ainsi que ce dernier a commencé à attaquer le samedi matin, le couteau entre les dents, réalisant enfin le meilleur temps sur l'ES12, doublant dans la journée ses coéquipiers Elfyn Evans et Lappi pour se lancer à la poursuite de Tänak. Relégué à 21" vendredi soir, l'écart entre les deux hommes avait ainsi fondu comme neige au soleil 24 heures plus tard, étant descendu à 8"4.

Malgré une belle remontée le samedi, Rovanperä n'a rien pu faire face à Tänak.

Malgré une belle remontée le samedi, Rovanperä n'a rien pu faire face à Tänak.

Rattraper Tänak : mission impossible pour Rovanperä

Le plus dur restait cependant à faire pour Rovanperä, alors que la dernière étape ne comprenait que quatre spéciales pour un total de seulement un peu plus de 44 km. Il est même devenu évident que ce delta ne serait finalement jamais comblé lorsque Tänak, dès la première spéciale disputée dimanche matin, lui a repris près de deux secondes.

Trop peu de spéciales, trop peu de distance à parcourir, et des performances resserrées dans le plateau (Tänak et Rovanperä ont ainsi partagé à deux reprises le meilleur temps, dans les ES17 et 20), surtout après l'arrêt de la pluie qui avait sévi le samedi, Rovanperä s'est retrouvé démuni et dans l'incapacité de reprendre son adversaire.

Pour autant, le Finlandais n'a pas cédé à l'amertume à l'arrivée, préférant voir le verre à moitié vide. "Cela a été une rude bataille ce week-end, mais dans l'ensemble je pense que nous pouvons être satisfaits", a-t-il ainsi déclaré. "Ce [dimanche] matin il a été assez clair qu'il n'allait pas être possible d'aller chercher Ott au vu des risques qu'il prenait."

"J'ai donc simplement essayé de rester proche de lui, d'avoir la même allure, avant d'attaquer de nouveau dans la Power Stage pour prendre les cinq points. J'aurais bien entendu aimé l'emporter à domicile, mais je pense que nous pouvons être fiers de ce que nous avons fait après ce à quoi je m'attendais vendredi, lorsque j'ai dû balayer la route. Nous avons essayé de revenir par la suite, nous n'y sommes certes pas arrivés, mais notre avance [au championnat] est encore plus grande qu'auparavant."

L'avance de Rovanperä est en effet désormais de 94 points sur son nouveau dauphin, qui n'est autre que Tänak, qui a pris le dessus sur son coéquipier Thierry Neuville pour une petite unité. L'équivalent de plus de trois rallyes alors qu'il ne reste plus que cinq épreuves à disputer. De quoi envisager la fin de saison avec sérénité.

De son côté le patron de l'équipe Toyota, Jari-Matti Latvala, triple vainqueur sur ses terres en Finlande (en 2010, 2014 et 2015), pouvait se féliciter de ce qui reste une excellente performance globale de la part de ses troupes, dont la base ne se situe qu'à quelques kilomètres de Jyväskylä, ville autour de laquelle se déroulait l'épreuve ce week-end. "Bien sûr, nous sommes un peu déçus de ne pas avoir gagné, mais il faut garder en tête la vue d'ensemble", a-t-il tenu à relativiser. "Tout bien pesé nous avons vécu un bon week-end, avec deux voitures sur le podium, une autre quatrième [Elfyn Evans] et Taka [Takamoto Katsuta] en sixième position."

"Si vous voulez remporter ce rallye, il vous faut y aller à fond : il ne faut penser à rien d'autre. Tänak a tout donné pour aller chercher la victoire, et il a fait un boulot fantastique. Kalle doit quant à lui penser au championnat. Il est tout de même passé tout près de la victoire, mais il a été malin en ramenant de bons points à la maison tout en attaquant lors de la Power Stage pour augmenter encore un peu plus son avance au championnat."

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Fin de rallye rocambolesque pour Lappi mais objectif atteint
Article suivant Quatre petits points et une nouvelle grosse déception pour Breen

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse