Le rythme "dangereux" de Toyota préoccupe Neuville

partages
commentaires
Le rythme
Par :
Co-auteur: Basile Davoine
28 janv. 2019 à 17:37

Deuxième du Rallye Monte-Carlo, Thierry Neuville se dit préoccupé par le rythme "dangereux" que les Toyota ont affiché le week-end dernier, en ouverture de la saison WRC.

Le pilote Hyundai Thierry Neuville a terminé deuxième derrière la Citroën C3 de Sébastien Ogier, mais Ott Tänak était le premier leader du rallye jeudi soir et pointait à la troisième place vendredi avant d'être contraint à un changement de roue en pleine spéciale. Cet incident l'a fait chuter au septième rang, à plus de 2'30 de la tête de course, mais le pilote Toyota a ensuite remporté six spéciales consécutives le samedi et le dimanche matin, pour terminer à la troisième place finale. Ses coéquipiers Jari-Matti Latvala et Kris Meeke ont terminé cinquième et sixième, le Britannique raflant par ailleurs les cinq points de la Power Stage.

Voir aussi :

Invité à s'exprimer sur le rythme du constructeur japonais tout au long du rallye, Neuville a confié sa préoccupation : "Ils sont dangereux, nous l'avions dit avant, mais nous le constatons à nouveau ici. J'espère qu'il y a plus à venir sur notre voiture, nous redoublons encore d'efforts. Mais la vitesse de Tänak était importante, puis celle de Kris dans la Power Stage… OK, il avait préservé ses pneus toute la journée pour ça, mais il était quatre secondes plus rapide que tout le monde, et six secondes plus rapide que nous. C'est beaucoup."

La méfiance de Neuville est partagée par son nouveau coéquipier chez Hyundai, Sébastien Loeb. Le nonuple Champion du monde s'est dit surpris par le rythme qu'a affiché Tänak durant le week-end, avant de souligner à son tour la performance de Meeke durant la Power Stage. "Nous savons à quel point Tänak et Toyota sont rapides, mais le chrono de Kris dans la Power Stage est juste incroyable", a-t-il déclaré à Motorsport.com.

Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC

Meeke a remporté la Power Stage, longue de 13,58 km, avec 3"9 d'avance, tandis que les Toyota étaient les plus rapides ou à égalité avec le meilleur temps dans neuf des 16 spéciales du rallye. Interrogé par Motorsport.com quant à son sentiment après sa troisième place, Tänak s'est dit "satisfait", avant d'ajouter : "Les choses n'ont pas tourné en notre faveur vendredi, mais ça ne nous a pas stressés. À partir de samedi, nous avons fait du bon travail : nous étions 1'30 derrière Jari-Matti et Seb [Loeb], mais nous avons réussi à monter sur le podium."

En 2018, Toyota avait dominé la seconde partie de la saison et a depuis régulièrement été désigné comme le favori pour le championnat 2019. Néanmoins, son directeur d'équipe, Tommi Mäkinen, refuse de penser à un tel avantage. "Nous étions rapides ici, mais il y a eu des ennuis techniques avec les jantes", a-t-il rappelé. "C'était seulement notre troisième participation et nous avons rencontré des conditions différentes cette fois. D'accord, nous n'avons pas gagné celui-ci, mais le résultat est génial pour nous ainsi que pour le Rallye, avec trois constructeurs différents sur le podium."

Podium : les vainqueurs Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Citroën World Rally Team Citroen C3 WRC, les deuxièmes Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC, les troisièmes Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC

Article suivant
Les plus belles photos du Rallye Monte-Carlo

Article précédent

Les plus belles photos du Rallye Monte-Carlo

Article suivant

Meeke n'a jamais piloté "meilleure voiture" que la Toyota

Meeke n'a jamais piloté "meilleure voiture" que la Toyota
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye Monte-Carlo
Pilotes Thierry Neuville , Ott Tänak
Équipes Toyota Racing , Hyundai Motorsport
Auteur David Evans
Be first to get
breaking news