WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé

Le Safari Rally appelé à rendre son parcours plus rude

partages
commentaires
Le Safari Rally appelé à rendre son parcours plus rude
Par :
18 avr. 2019 à 16:45

Après une visite sur place de la déléguée à la sécurité du WRC, Michèle Mouton, les organisateurs du Safari Rally ont été chargés d'endurcir l'itinéraire de leur épreuve, en vue de son éventuel retour au calendrier du Championnat du monde des Rallyes.

Il y a 17 ans, le Safari Rally quittait le Championnat du monde alors que Colin McRae en remportait la dernière édition mondiale, au volant d'une Ford Focus préparée par M-Sport. La légendaire épreuve africaine pourrait désormais faire son retour sous peu.

Michèle Mouton s'est rendue au Kenya afin de parcourir la plus grande partie possible du parcours proposé en vue de la tenue, en juillet, d'une édition de l'épreuve du Safari Rally servant à appuyer sa candidature et pouvant faire office de dernière étape à franchir avant son retour au calendrier du WRC.

Lire aussi:

Pour réaliser son inspection, l'ancienne pilote s'est rendue dans des zones telles que Naivasha et le Mont Longonot, accompagnée par des responsables de la sécurité et par Surinder Thatthi, qui assure la liaison avec la Fédération internationale de l'automobile. Elle connaît par ailleurs ce rallye pour l'avoir disputé à de multiples occasions et obtenu comme meilleur résultat une troisième place, en 1983.

Une source au sein du rallye a déclaré : "Elle a exprimé son désir et celui du monde entier de voir le Safari Rally être une véritable épreuve pour les hommes et les machines. Bien qu'un Safari en WRC serait raccourci pour couvrir environ 500 km sur trois jours, il doit rester difficile pour la génération actuelle de sprinters, qui font tellement jeu égal qu'ils sont parfois séparés par des millisecondes sur certains rallyes. Elle a dit que le parcours était parfait, mais qu'il pourrait être amélioré afin de le rendre plus dur pour les pilotes, tout en gardant la sécurité à l'esprit."

Contrairement à ce qu'était le Safari Rally par le passé, le parcours proposé pour ce retour en WRC à l'horizon 2020 serait entièrement tracé sur des routes non publiques, fermées, dans des domaines privés.

 
Article suivant
Toyota envisage de construire une R5 pour le WRC2

Article précédent

Toyota envisage de construire une R5 pour le WRC2

Article suivant

Neuville et Hyundai décidés à capitaliser en Argentine

Neuville et Hyundai décidés à capitaliser en Argentine
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Auteur Jack Benyon