Loeb : "Je peux encore être compétitif en WRC"

Sébastien Loeb est convaincu de pouvoir "encore être compétitif" alors qu'il fera son retour en WRC à l'occasion du Rallye de Monte-Carlo, le mois prochain.

Loeb : "Je peux encore être compétitif en WRC"

Pilote le plus titré du WRC, Sébastien Loeb va faire son retour dans le championnat le mois prochain, après un accord conclu avec M-Sport Ford pour piloter une quatrième Puma Rally1 lors du Rallye Monte-Carlo, épreuve légendaire qu'il a remportée sept fois jusqu'à présent. Le pilote alsacien n'est pour le moment confirmé que pour un seul rallye, mais l'équipe britannique n'a pas exclu d'autres participations et Prodrive, qui le libère d'un contrat d'exclusivité en rallye-raid, a évoqué "quelques manches WRC" à son programme.

Pour ce retour sur la scène de ses plus grands succès, le nonuple Champion du monde sera associé à une nouvelle copilote, Isabelle Galmiche, qui fait partie depuis longtemps de son équipage d'ouvreurs et prendra le baquet laissé vacant par Daniel Elena.

La dernière apparition de Loeb en WRC remonte à 2020, avec une troisième place au Rallye de Turquie. Malgré une année d'absence, il reste convaincu qu'il peut encore, à 47 ans, se mesurer aux meilleurs du championnat, tout en restant engagé sur le Dakar et en Extreme E.

"J'aime ce que je fais, j'ai toujours aimé conduire, mais quand je dispute une épreuve de WRC, ce sont juste des sensations incroyables", explique Sébastien Loeb. "C'est quelque chose qui me procure beaucoup de plaisir. Je pense que je peux encore être compétitif. OK, le Monte-Carlo n'est peut-être pas l'épreuve la plus facile pour faire ses débuts avec une équipe car il peut y avoir des conditions compliquées. J'ai de bons souvenirs sur cette course et il y a toujours une ambiance incroyable autour du rallye."

Lire aussi :

Afin de préparer son retour en WRC, Loeb a testé la nouvelle Ford Puma à deux reprises, en Espagne et en France, et il s'est dit impressionné par la nouvelle auto répondant au règlement hybride. "Ça a été un plaisir de découvrir la nouvelle technologie que l'on trouve dans les Puma Rally1. Je pense que c'est assez similaire aux voitures de 2017 mais avec un système hybride en plus", ajoute-t-il. "Cela la rend un peu plus difficile à utiliser et c'est excitant d'avoir quelque chose de nouveau à gérer dans la voiture. Quand j'ai testé la voiture, j'ai été vraiment impressionné de voir à quel point elle est bien équilibrée et quelle puissance elle a avec l'hybride, j'ai vraiment aimé."

La victoire au Dakar reste l'objectif

Loeb sera donc au départ du Rallye Monte-Carlo, qui se déroulera du 20 au 23 janvier, mais il disputera au préalable le Dakar en Arabie saoudite, avec le team BRX de Prodrive.

"Gagner le Dakar est mon objectif absolu", rappelle-t-il. "C'est le test ultime en termes de vitesse et d'endurance en rallye, sur 14 jours et 8'500 km. Mais c'est aussi une épreuve compliquée où tout doit être réuni, à la fois le pilotage et la navigation. Nous avons une voiture forte et rapide et je pense que nous pouvons réellement commencer à penser à la possibilité de gagner."

Associé à Cristina Gutierrez, l'Alsacien vient aussi de remporter une victoire en Extreme E, à l'occasion du Jurassic X-Prix.

Lire aussi :
partages
commentaires

Related video

Le nouveau président de la FIA veut plus de constructeurs en WRC
Article précédent

Le nouveau président de la FIA veut plus de constructeurs en WRC

Article suivant

Votez - Quels sont vos moments marquants de 2021 ?

Votez - Quels sont vos moments marquants de 2021 ?
Charger les commentaires