Sébastien Ogier, Julien Ingrassia et la Polo R WRC - 22, les v'là!

La victoire de Sébastien Ogier et Julien Ingrassia dans le Rallye de Pologne, ce week-end, est leur cinquième de la saison. Mais aussi la quatrième assortie d’un meilleur chrono dans la Power Stage qui conclut traditionnellement l’épreuve en milieu de journée du dimanche, pour un score maximal de 28 points marqués au championnat à chaque fois.

Ogier et Ingrassia ont signé le 28e succès de la Volkswagen Polo R WRC, le 22e (sur un total de 29) pour leur part sur cette voiture avec laquelle ils ont remporté le titre mondial ces deux dernières années.

L’équipage français a pris la tête dans le courant de la première étape mais il est resté sous la menace de l’autre Volkswagen d’Andreas Mikkelsen et Ola Fløene.

Une victoire à 121,41 km/h de moyenne!

Comme sur tous les rallyes rapides, les écarts étaient difficiles à faire ce week-end,” explique le pilote. “On a attaqué du début à la fin et on a pris énormément de plaisir sur ces belles spéciales, ultra roulantes. Les conditions étaient bonnes, les routes ne se sont pas beaucoup dégradées au fil des passages et n’ont jamais été cassantes.”

Bravo à Andreas Mikkelsen, qui a disputé une très bonne course et qui obtient une belle 2e place après nous avoir mis la pression du début à la fin.”

Étant donné qu'on a ouvert la route sur 90% du parcours, c'est clairement pour nous une victoire particulière, dont on peut être fiers

Sébastien Ogier

Le double Champion du monde sait de quoi il parle en évoquant un rallye rapide: il s’est en effet imposé à 121,41 km/h de moyenne tout en passant le premier dans les spéciales, comme à son habitude en raison de sa position de leader du Championnat, les deux premiers jours.

Étant donné que l’on a ouvert la route sur 90% du parcours, c’est clairement pour nous une victoire particulière, dont on peut être fiers,” ajoute-t-il, insistant sur ce point qui lui tient à cœur...

Un troisième titre en vue

Ogier compte quasiment le double de points de son suivant direct au classement du Championnat, un Andreas Mikkelsen – encore lui – qui s’affirme de plus en plus comme la menace la plus pressante pour lui dans l’équipe en lieu et place de Jari-Matti Latvala.

L’écart de 78 points qui le sépare désormais du Norvégien, alors que le cap de la mi-saison a été franchi, l’incite à parler pour la première fois ouvertement d’un nouveau titre, et pas seulement de prendre les rallyes un par un.

À six courses de la fin du championnat, on a environ trois victoires d’avance. C’est extraordinaire ! On vient de faire un grand pas vers le troisième titre...” dit-il en effet. Et d’ajouter: “De quoi passer de très bonnes vacances !”

Courte vacances, cependant, puisque dans deux semaines débuteront les reconnaissances de l’incontournable Rallye de Finlande, une manche encore plus rapide (avec les célèbres bosses en prime!) et ô combien mythique du “Mondial” dans laquelle Ogier et Ingrassia se sont déjà imposés en 2013.

A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye de Pologne
Pilotes Sébastien Ogier
Type d'article Actualités
Tags ingrassia, ogier, pologne