Sécurité en rallye - Réunion d'urgence mercredi à la FIA

Suite à plusieurs accidents survenus depuis le mois de mai, dont deux le week-end dernier, le Président de la FIA, Jean Todt, a demandé l’organisation d’une réunion sur la sécurité.

Outre l’accident fatal à Frédéric Comte au Rallye Mont-Blanc samedi, six spectateurs ont perdu la vie au Rallye de la Corogne, samedi en Espagne, suite à une sortie de route de Sergio Tabeayo sur sa Peugeot 206.

Ces drames font suite à deux autres survenus au mois de mai dernier. Un enfant de six ans était mort après avoir été renversé par une voiture lors d’une épreuve en Australie et trois spectateurs avaient été tués au cours d’un rallye en Estonie.

Face à ces tragédies, le Président de la FIA, Jean Todt, a demandé l’organisation d’une réunion, qui aura lieu mercredi à Genève, avec les Présidents des Commissions FIA impliquées dans la sécurité en rallye.

“L'objectif de cette réunion est d’étudier les tragiques accidents survenus récemment et d’évaluer toute mesure supplémentaire envisageable, ainsi que renforcer les efforts des organisateurs concernant la sécurité tant des spectateurs que des équipages,” précise un communiqué de la FIA.

Ce dernier point est important dans la mesure où le cas de figure n’est pas le même pour l’accident de Frédéric Comte, dans lequel un concurrent a été tué.

Les risques d’accident impliquant des spectateurs ont été écartés au maximum dans les épreuves d’envergure internationale ou d’importance au niveau national dans différents pays, ne serait-ce que par l’interdiction de spéciales dans lesquels les spectateurs sont trop nombreux ou, pour certains d’entre eux, placés dans des endroits trop dangereux. Mais des progrès évidents restent à faire sur les rallyes de type régional ou amateur, ce qui n'est pas simple avec des moyens souvent limités.

A propos de cet article
Séries WRC , Other rally , ERC
Type d'article Actualités
Tags fia, jean todt, rallye, sécurité