ES6 à 10 - Seul Sordo prive Loeb de la tête !

Le pilote Hyundai a conservé sa position de tête à l'issue des trois spéciales et deux super spéciales du vendredi après-midi, devant le nonuple Champion du monde qui a créé la sensation en signant deux meilleurs temps et gagnant deux positions.

ES6 à 10 - Seul Sordo prive Loeb de la tête !

Dani Sordo a d'abord augmenté son avance ce vendredi après-midi pour la porter à 14"9 après l'ES7 sur son dauphin qui, s'il pilotait aussi une Citroën, n'était plus Kris Meeke mais bien Sébastien Loeb. Puis ce dernier a réduit l'écart quasiment de moitié pour le ramener à 7"9 après l'ES8. La différence entre les deux anciens équipiers a encore diminué un petit peu, jusqu'à 7"2, après les deux passages dans la super spéciale tracée sur l'hippodrome de León remportés par Ott Tänak – troisième à 3"8 seulement de Loeb – et Sébastien Ogier.

"Cette journée a été très bonne pour moi puisque je suis revenu dans le rythme", a réagi Loeb. "Je ne savais pas à quoi m'attendre ici, et c'est une grande nouvelle. La sensation, dans une voiture comme celle-là, est extrême. J'ai vraiment aimé."

Après avoir ravi la troisième place à Ott Tänak dans la première spéciale de l'après-midi (ES6, remportée par Meeke), en dépit d'un tout-droit à un carrefour, Loeb a gagné une position de plus à la faveur d'un meilleur chrono lors du second passage dans El Chocolate (ES7 donc) – qu'il décrit lui-même comme la plus difficile du rallye – mais aussi d'un tête-à-queue de Meeke, avait lequel il luttait pour la suprématie au chronomètre. Pire pour le Britannique, celui-ci a ensuite rétrogradé derrière Tänak après un deuxième tête-à-queue en autant de spéciales.

De son côté, Loeb a signé un nouveau temps scratch, à égalité avec Tänak, dans l'ES8 alors que Sordo a admis avoir fait une erreur dans le choix de ses pneus.

Encore deux sorties de route

La septième spéciale a été source de bien d'autres problèmes parmi les pilotes de WRC puisque Sébastien Ogier y a effectué un tête-à-queue alors que les jeunes Finlandais de M-Sport et Toyota, Esapekka Lappi et Teemu Suninen, y sont sortis de la route. Pas de mal pour les équipages, mais tous deux ont rejoint Elfyn Evans, dont le copilote Daniel Barrit a subi une commotion cérébrale après leur vol plané de la matinée, sur la liste des abandons. Malcolm Wilson, le directeur de M-Sport, a d'ores et déjà indiqué qu'Evans ne repartirait bien sûr pas samedi en Rally2.

C'est dans l'ES8 que Thierry Neuville et Jari-Matti Latvala ont quant à eux rencontré des soucis de direction pour le pilote de la Hyundai, probablement d'alternateur pour celui de la Toyota. Le Belge s'était déjà blessé au bras dans l'ES5, en fin de matinée, en devant maintenir sa portière ouverte pour activer un mode sécurité en raison d'un ennui de moteur sur sa Hyundai. 

Abandon pour Latvala

Toyota a confirmé après l'ES8 l'abandon pour aujourd'hui de Latvala, qui repartira samedi en Rally2. Neuville est donc précédé au général d'Ogier et Andreas Mikkelsen, lancés dans une belle bagarre pour la cinquième place et qui étaient séparés de 0"9 en faveur du Français, ce dernier ayant repris l'avantage, après l'ES8. Celui-ci a porté l'écart à 1"5 après les super spéciales et n'est pas ravi à l'idée de s'élancer en troisième position sur la route samedi, derrière Neuville et Mikkelsen.

Pontus Tidemand (Škoda) et Gus Greensmith (Ford), qui occupent les deux premières places du WRC2, complètent désormais le top 10 du général. Jari Huttunen était troisième quand il a abandonné en raison d'un souci d'alternateur, lui aussi, sur sa Hyundai.

Le résumé de cette première étape sera diffusé samedi à 9h30 sur Motorsport.tv, puis rediffusé plusieurs fois. La deuxième étape débutera à 15h33 et sera à suivre en direct sur Motorsport.com.

Classement après ES10/22

 

Pilote

Copilote

VoitureCat.

Écart & 

intervalle

 Dani Sordo

 Carlos del Barrio

Hyundai

RC1  1h44'37"9

 Sébastien Loeb

 Daniel Elena 

Citroën
RC1 

7"2

7"2

3

 Ott Tänak

 Martin Järveoja

Toyota

RC1 

11"0

3"8

 Kris Meeke

 Paul Nagle

Citroën 
RC1 

25"0

 

14"0

 

 Sébastien Ogier

 Julien Ingrassia

Ford M-Sport 
RC1 

30"2

5"2

 Andreas Mikkelsen

 Anders Jæger

Hyundai
RC1 

31"7

1"5

7

 Thierry Neuville

 Nicolas Gilsoul

 Hyundai
RC1 

2'01"9

1'30"2

8

 Pontus Tidemand

 Jonas Andersson

Škoda
RC2 

5'05"6

3'03"7 

Le classement complet sera disponible ici.

partages
commentaires
ES2 à 5 - Sordo en forme, Loeb dans le bon rythme

Article précédent

ES2 à 5 - Sordo en forme, Loeb dans le bon rythme

Article suivant

Le copilote d'Evans a été hospitalisé après leur crash

Le copilote d'Evans a été hospitalisé après leur crash
Charger les commentaires