Shakedown - Meeke fait la "course" en tête

Vainqueur l'année dernière au Mexique, le Britannique s'est montré le plus rapide quasiment d'un bout à l'autre de la séance d'essais collective précédant le départ, au volant de sa Citroën C3 WRC.

Shakedown - Meeke fait la "course" en tête

Kris Meeke a effectué quatre passages dans la spéciale de 5,31 kilomètres faisant office de shakedown, sous le soleil ce jeudi matin au Mexique. Deuxième après le premier d'entre eux à huit dixièmes d'Elfyn Evans et sa Ford, tous deux s'étant élancés sur une route déjà bien nettoyée par la plupart de leurs concurrents, il s'est placé en tête du classement après le deuxième et a encore amélioré son chrono lors du troisième.

En 3'41"0, Meeke devance finalement de six dixièmes Thierry Neuville et sa Hyundai. Suivent Sébastien Ogier et Ott Tänak, sur les plus rapides des Ford et des Toyota, ex æquo à 1"8. Les deux premiers classés au championnat se sont contentés de trois tentatives contre cinq à l'Estonien.

Derrière ce quatuor de tête, une autre Yaris WRC, celle de Jari-Matti Latvala (cinq passages), à 2"1, précède les autres Hyundai d'Andreas Mikkelsen (pas moins de six passages) et de Dani Sordo (quatre), respectivement à 2"3 et 2"4 de leur équipier Neuville, le second à égalité avec Teemu Suninen sur la troisième Fiesta WRC (quatre également).

Sébastien Loeb est neuvième sur la seconde Citroën après cinq passages, deux dixièmes plus loin et à 2"6 du meilleur temps. Evans complète le top 10 à 5"3, n'ayant pu effectuer que deux runs dans de bonnes conditions. Idem pour Esapekka Lappi, qui a heurté une bordure en béton lors de son troisième passage et ferme la marche des WRC à 8"5 du meilleur temps sur la troisième Toyota.

En WRC2, les Škoda officielles de Kalle Rovanperä et Pontus Tidemand précèdent la Hyundai de Jari Huttunen et la Ford de Gus Greensmith. Le Mexicain Benito Guerra a pour sa part confirmé son forfait, sa Fabia R5 ayant été très abîmée dans un incendie survenu lors des tests du début de semaine.

Le Rallye du Mexique débutera cette nuit par la super spéciale de Guanajuato à partir de 3h08, heure de Paris. Le reste de la première étape sera à suivre en direct sur Motorsport.com, vendredi à partir de 17h30.

partages
commentaires
Les horaires de toutes les spéciales en heure de Paris
Article précédent

Les horaires de toutes les spéciales en heure de Paris

Article suivant

ES1 - Neuville remporte la bataille de rues

ES1 - Neuville remporte la bataille de rues
Charger les commentaires