Shakedown : meilleur temps pour Neuville et Hyundai

Le pilote belge s'est montré le plus rapide de la séance d'essais collectifs organisée à la veille de la cérémonie de départ et de la première spéciale au Mexique, terminée avec quatre voitures différentes aux quatre premières places.

Sur la spéciale de Llano Grande longue de 5,31 km, Ott Tänak s'est montré le plus rapide lors du premier passage avec un dixième de seconde d'avance sur Elfyn Evans, au volant d'une autre Ford Fiesta WRC 2017 de M-Sport. La journée commençait mieux pour l'Estonien que ne s'étaient terminées les reconnaissances, avec sa Volvo encastrée dans un arbre – sans mal pour l'équipage.

Evans a amélioré son chrono de 3"6 lors du second run pour se porter en tête en signant un 3'49"5, à son tour un petit dixième devant son autre coéquipier Sébastien Ogier. Le leader du championnat, Jari-Matti Latvala, occupait alors le troisième rang sur sa Toyota, à 0"4 d'Ogier, précédant lui-même Hayden Paddon (Hyundai) d'un dixième, Tänak et Thierry Neuville (Hyundai) de 0"3 et Kris Meeke, sur la première Citroën, de 1"5.

Ogier a ensuite amélioré à son tour de 2"5 à sa troisième tentative, réalisant le meilleur chrono provisoire en 3'47"5. Latvala le suivait à huit dixièmes, devant Paddon à 0"3 du Finlandais. Ayant descendu son meilleur temps de 4"4, Dani Sordo était quatrième sur sa Hyundai, à un dixième de son équipier. Suivaient Evans, Tänak et Neuville (ces deux derniers n'ayant pas effectué de troisième passage), la seconde Toyota de Juho Hänninen et les deux C3 WRC de Meeke et de Stéphane Lefebvre.

Puis Thierry Neuville s'est élancé une troisième fois sur le parcours, fixant en 3'45"8 (1"7 plus vite qu'Ogier) ce qui allait rester le meilleur chrono de ce shakedown. Un passage supplémentaire des Citroën allait ensuite permettre à Kris Meeke de s'installer en troisième position, quatre voitures différentes occupant les quatre meilleurs places, et à Stéphane Lefebvre de gagner un rang au détriment de Hänninen.

Camilli devant en WRC2

Douzième derrière Lorenzo Bertelli aligné pour la première fois sur une Fiesta WRC 2017, Éric Camilli s'est montré le plus rapide du WRC2 sur sa Fiesta R5 de M-Sport (à sa troisième tentative lui aussi), Pontus Tidemand, vainqueur en Suède, ne signant que le quatrième chrono au volant de sa Skoda officielle derrière les deux autres Fabia R5 du local Benito Guerra et du pilote polonais Hubert Ptaszek.

Le Rallye du Mexique débutera dans la nuit de jeudi à vendredi en France, par une super spéciale tracée dans le centre de Mexico.

 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye du Mexique
Type d'article Résumé d'essais
Tags rallye du mexique, shakedown