Shakedown - Ogier et Toyota prennent leurs marques au Kenya

Sébastien Ogier s'est montré le plus rapide lors du shakedown du Safari Rally Kenya. Disputé sur un terrain cassant qui n'a pas épargné Oliver Solberg (suspension), ce dernier roulage avant le départ n'a donné qu'un bref aperçu des réjouissances programmées ce week-end.

Shakedown - Ogier et Toyota prennent leurs marques au Kenya

La sixième manche du Championnat du monde des Rallyes débute ce mercredi au Kenya, avec les 5,40 km du Shakedown de "Loldia". Tracée au nord du lac Naivasha, cette séance de tests se situe à une trentaine de kilomètres du parc d'assistance. 

Premier passage

Après 6919 jours d'attente, le Championnat du monde des Rallyes est enfin de retour au Kenya pour le mythique Safari Rally. Bien que réduite à 320 km pour coller aux standards actuels du WRC, l'édition 2021 s'annonce épique au vu des premiers kilomètres parcourus ce mercredi !

En tant que leader du championnat, Sébastien Ogier est d'ailleurs le premier pilote à se familiariser au terrain cassant et poussiéreux proposé ce week-end. Au terme des 5,40 km, le pilote du team Toyota Gazoo Racing en termine avec le chrono de 3'54"8 et confirme qu'il faudra être prudent tout en pilotant avec sa tête. Dans la foulée, Elfyn Evans grappille deux dixièmes face à son coéquipier tandis que Thierry Neuville se heurte au temps du Français en lâchant 2"5.

En reconquête après ses déboires portugais et sardes, Ott Tänak vise un gros résultat au Kenya pour se relancer au championnat. Repoussé à 57 longueurs d'Ogier, l'Estonien est déjà au pied du mur et se signale avec le meilleur temps provisoire en 3'53"4. Dani Sordo semble avoir le même objectif. Après son erreur en Sardaigne, l'Espagnol n'est pas au Kenya pour faire du tourisme et il le prouve en claquant un temps canon, 4"7 plus rapide que son plus proche adversaire.

Au volant de la Ford Fiesta WRC, Adrien Fourmaux est nettement plus prudent en ce début de shakedown avec le dernier temps à plus de 9" de la référence. Pour sa troisième course dans la catégorie reine, le pilote nordiste compte bien accumuler un maximum d'expérience sur ce terrain atypique. Après une première apparition réussie à l'Arctic Rally Finland, Oliver Solberg découvre la i20 coupe WRC sur la terre et ne connait pas la même réussite. Après seulement quelques kilomètres parcourus, le Suédois tape une pierre et doit s'arrêter suite à la rupture de sa suspension avant droite. Plus de trois heures après sa mésaventure, la i20 WRC #2 fait son retour et en termine cette fois sans encombre avec un chrono de 3'55"9.

 

Deuxième passage

Après une vingtaine de minutes d'interruption pour évacuer la i20 Coupe WRC de Solberg plantée au milieu de la piste dans une portion très étroite, les affaires reprennent au Kenya. Gus Greensmith en profite pour remonter au deuxième rang provisoire à 3"1 de Sordo toujours en haut de la feuille des temps.

Derrière le Britannique, les favoris enchainent à leur tour. Après avoir pris le pouls lors du premier run, les pilotes du WRC haussent nettement le rythme. En abaissant son chrono de 10"9, Neuville passe même en tête pour trois dixièmes face à Sordo qui se maintient aux avant-postes.

Lire aussi :

Troisième passage

Après un passage par une assistance "volante" rappelant les grandes heures de la discipline, les hommes forts du championnat effectuent directement un nouveau passage.

 

Discrets jusque là, les pilotes Toyota se montrent finalement en haut du classement. Ogier passe en tête devant ses coéquipiers Evans et Katsuta. En forme depuis le départ, Sordo confirme à nouveau en s'intercalant finalement à six dixièmes de la Toyota Yaris WRC #1.

Quatrième passage

Sur ce terrain atypique et méconnu, plusieurs pilotes du WRC insistent pour prendre le maximum d'informations avant le départ du rallye. Déjà en tête à l'issue du troisième passage, Ogier en profite pour consolider sa première place en améliorant de 1"3 son temps. Dans un dernier effort, Evans recolle finalement à un dixième de son coéquipier. À l'image de ses deux rivaux, Neuville augmente également le rythme pour grimper sur la dernière marche du podium à 1"1 du septuple Champion du monde.

Le top 5 est finalement complété par Sordo (+1"9) et Katsuta (+3"), Rovanperä et Tänak se contentant des septième et huitième positions.

Après cette dernière séance d'essais groupés et une cérémonie de départ programmée à Nairobi, le rallye débutera réellement ce jeudi à partir de 13h08 dans la super spéciale de Kasarani et ses 4,84 km. L'évolution du rallye sera à suivre en intégralité sur Motorsport.com tout au long du week-end.

Kenya Safari Rally Kenya - Shakedown

partages
commentaires
Dernier pointage avant le Safari Rally Kenya 2021
Article précédent

Dernier pointage avant le Safari Rally Kenya 2021

Article suivant

Pour Ogier, il faudra rouler "avec sa tête" pour s'imposer au Kenya

Pour Ogier, il faudra rouler "avec sa tête" pour s'imposer au Kenya
Charger les commentaires