Solberg va disputer le Safari Rally avec Hyundai

Après avoir été privé du Rallye de Sardaigne, Oliver Solberg disputera le Safari Rally au Kenya (24-27 juin) avec Hyundai.

Solberg va disputer le Safari Rally avec Hyundai

Oliver Solberg, le fils du Champion du monde WRC Petter Solberg, va faire sa seconde apparition au volant d'une Hyundai du Championnat du monde des Rallyes au Kenya à l'occasion du Safari Rally, épreuve qui fait son retour dans la discipline après 19 années d'absence.

Le Suédois aurait initialement dû disputer le Rallye de Sardaigne mais son père ayant contracté le COVID-19, il a dû se plier, comme le prévoit le règlement de la discipline, à une quarantaine stricte de 14 jours au Portugal, où il courait en WRC2, ce qui l'a empêché de faire le voyage en Italie.

Lire aussi :

La confirmation de cette seconde sortie avec le constructeur coréen intervient alors qu'il est au volant d'une Hyundai i20 WRC au Rally di Alba, en Italie. Le jeune pilote a impressionné la structure dirigée par Andrea Adamo en terminant septième de sa première épreuve en WRC lors de l'Arctic Rally Finland en février dernier.

"Je sais que je parle souvent de mes rêves mais là, c'est vraiment un rêve", a déclaré Solberg. "Je n'arrive pas à y croire ! Quand Andrea et Alain [Penasse, directeur de l'équipe Hyundai Motorsport] ont parlé pour la première fois du fait que je pourrais peut-être aller faire la reconnaissance sur le Safari, j'étais tellement excité."

"Et maintenant, je vais participer au Safari Rallye Kenya. Le Championnat du monde des Rallyes est plein de rendez-vous incroyables dans des endroits fantastiques, mais c'est un tel honneur et un tel privilège de participer à celui-ci. Cela fait 19 ans depuis le dernier Safari et c'est très spécial de pouvoir concourir avec une WRC d'usine au moment où la discipline revient en Afrique."

"Je suis toujours excité à l'idée de monter dans une voiture pour piloter, mais là, c'est à un autre niveau. Comme toujours, je veux dire un très grand merci à Andrea, Alain et toute l'équipe pour avoir rendu cela possible."

Le bonheur de Solberg fait toutefois le malheur de Pierre-Louis Loubet, qui cède sa place au jeune Norvégien. "Après discussions avec mes partenaires après la Sardaigne, nous avons décidé de faire l'impasse sur le Safari Rally et prendre le temps d'analyser ce qui n'a pas fonctionné depuis le début de saison. Tout cela dans le seul but de revenir plus fort", a fait savoir le Français. 

Andrea Adamo a ajouté : "Je suis vraiment heureux qu'Oliver puisse enfin faire ses débuts sur terre avec la Hyundai i20 Coupe WRC au Safari Rallye du Kenya. Nous avons vu à l'Artic Rally Finland qu'il peut être très rapide dans la WRC et je pense qu'il a déjà montré de quoi il est capable, mais nous voulons avant tout qu'il profite du Safari et qu'il ne subisse aucune pression."

"Je suis sûr que nous verrons à nouveau une belle vitesse de la part d'Oliver et qu'il aura la possibilité d'en apprendre davantage sur la voiture. Je suis impatient de le voir en action, nous savons tous que c'est un pilote très rapide, qui est à la fois passionné et dévoué ; j'aime vraiment son approche des choses et je suis sûr qu'il sera capable d'impressionner à nouveau."

partages
commentaires
Neuville défend la fiabilité de Hyundai
Article précédent

Neuville défend la fiabilité de Hyundai

Article suivant

Le WRC n'attend plus de nouveau constructeur avant 2024

Le WRC n'attend plus de nouveau constructeur avant 2024
Charger les commentaires