Sordo - Des attentes "encore plus élevées qu'au début"

partages
commentaires
Sordo - Des attentes
Par : Jean-Philippe Vennin
4 mars 2017 à 09:32

Deux fois quatrième lors des premières manches du championnat, l'Espagnol a été le seul à assurer de gros points à l'équipe Hyundai en ce début de saison.

Dani Sordo, Marc Marti, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Dani Sordo, Marc Marti, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Dani Sordo, Marc Marti, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Dani Sordo, Marc Marti, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Dani Sordo, Hyundai Motorsport
Daniel Sordo, Marc Marti, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Daniel Sordo, Marc Marti, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Dani Sordo, Hyundai Motorsport
Daniel Sordo, Marc Marti, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Daniel Sordo, Marc Marti, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Dani Sordo, Hyundai Motorsport

Assez largement dominé par son équipier Thierry Neuville en performance pure, ce dernier s'étant d'ailleurs montré le plus véloce sur l'ensemble des Rallyes Monte-Carlo et de Suède avant de partir deux fois à la faute, Dani Sordo s'est classé à deux reprises quatrième derrière les trois mêmes pilotes : dans l'ordre Sébastien Ogier, Jari-Matti Latvala et Ott Tänak au Monte-Carlo, puis Latvala, Ogier et Tänak en Suède.

Avec le Rallye du Mexique, en fin de semaine prochaine, où il avait terminé troisième avant d'être rétrogradé d'un rang suite à une erreur de son équipe, va s'ouvrir une période de la saison a priori plus favorable à l'ancien lieutenant de Sébastien Loeb chez Citroën. Une succession d'épreuves sur terre, entrecoupée du Tour de Corse, attend en effet les pilotes du WRC. Le tout, avec des objectifs revus à la hausse, à entendre l'intéressé.

"Oui, les perspectives sont encore plus élevées qu'au début, parce que nous voyons que la voiture a beaucoup de potentiel et nous pouvons être devant en course", a confirmé Sordo au quotidien sportif Mundo Deportivo. "Nous sommes ravis de la voiture, mais nous devons continuer à travailler. Maintenant, au Mexique, on va voir où nous sommes tous vraiment, mais je pense que ce peut être une bonne année."

Sordo, toutefois, précise que ces attentes liées à l'i20 Coupe ne sont pas source d'une pression supplémentaire pour lui qui est aujourd'hui l'un des pilotes les plus expérimentés en Championnat du monde.

"[Il n'y a] pas de pression... Au final, je possède plusieurs années d'expérience maintenant", rappelle-t-il en effet. "Il est normal que dans un premier temps, tout le monde veuille appuyer et avoir des résultats, mais on va voir ce qui arrivera. Je vais mettre tout mon poids dans la balance pour être le plus haut possible."

À la question de savoir quels seront selon lui ses principaux rivaux à partir de maintenant, Sordo cite Ogier mais aussi Citroën, qui a connu un début de saison en demi-teinte et doit se remettre d'aplomb sur la terre et l'asphalte, mais n'exclut en réalité personne de la lutte pour les premières places dans une saison qui pourrait être, selon plusieurs patrons d'équipe, l'une des plus disputées depuis des lustres.

"Je pense que tout le monde va être fort, il y aura une lutte entre huit pilotes qui vont se battre pour la victoire."

Un bond en avant relatif

Outre le retrait de Volkswagen, cette situation est en grande partie due au nouveau règlement technique et à la nouvelle génération des World Rally Cars, dont Sordo tempère toutefois le bond en performances par rapport à celles de l'ancienne génération.

"Oui elles vont plus vite, mais c'est un peu exagéré", dit-il. "Il faut tout prendre en compte, à savoir qu'elles vont plus vite mais qu'elles endurent peut-être un petit peu plus aussi, parce qu'elles sont plus larges. L'aérodynamique aide plus que je ne le pensais."

"Elles procurent plus de plaisir, parce qu'on va plus vite, mais elles vous obligent à être très prudent, à bien calculer, il faut être encore plus concentré que jamais."

Le Rallye du Mexique débutera dans la nuit de jeudi à vendredi prochain en heure française, par une super spéciale tracée sur la Place de la Constitution à Mexico.

Prochain article WRC
Mikkelsen avec Skoda en Corse, et plus si affinités

Previous article

Mikkelsen avec Skoda en Corse, et plus si affinités

Next article

Pas de DS3 "officielle" au Mexique ni en Argentine

Pas de DS3 "officielle" au Mexique ni en Argentine

À propos de cet article

Séries WRC
Pilotes Dani Sordo
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Actualités