La Subaru Impreza S10 WRC '04 de Petter Solberg mise aux enchères

Après une fidèle restauration dans les ateliers de Prodrive Legends, la Subaru Impreza S10 WRC '04 de Petter Solberg, avec laquelle il s'est imposé sur le Rallye du Japon 2004, sera mise aux enchères le samedi 22 mai 2021 en Angleterre.

La Subaru Impreza S10 WRC '04 de Petter Solberg mise aux enchères

Au cours des 35 dernières années, Prodrive est devenu un véritable monument du sport automobile en produisant plus d'un millier de voitures de compétition. Outre son implication sur les circuits avec Aston Martin ou plus récemment en rallye-raid, l'équipe britannique a forgé une partie de son histoire sur les spéciales du Championnat du monde des Rallyes. Dans les années 80, les BMW M3 et les Porsche 911 SC RS ont écrit les premiers chapitres du mythe avant que l'ère Subaru, lors des deux décennies suivantes, ne scelle définitivement la légende de la société britannique en WRC. Le programme Mini ayant quant à lui laissé une trace beaucoup moins marquante au début des années 2010.

En 2019, l'entité créée par David Richards a lancé son département Legends afin de préserver ce patrimoine inestimable et prendre ainsi en charge la restauration, l'entretien et l'authentification des voitures construites dans ses ateliers. Parmi ses projets marquants, la division Legends a notamment fait l'acquisition de la Subaru Impreza S10 WRC '04 de Petter Solberg pour se lancer dans une restauration méticuleuse et fidèle tout en faisant appel aux techniciens expérimentés ayant travaillé sur la voiture d'origine.

La boucle est bouclée

Aux mains du Norvégien fraichement sacré Champion du monde en 2003, le châssis #8 de l'Impreza S10 WRC '04 fait ses premiers tours de roues officiels le 24 juin 2004 à l'occasion du Rallye de Turquie, septième des seize manches programmées cette saison, et ouvre son palmarès avec la troisième place finale. Après un été compliqué marqué par trois abandons successifs, "Hollywood" retrouve l'Impreza alors affublée de la mythique immatriculation "555 WRC" au Japon. Il y livre un véritable récital pour s'imposer avec plus d'une minute de marge sur un Alsacien tout juste trentenaire alors en route vers son premier titre mondial, Sébastien Loeb. Subaru signe au passage son seul succès sur ses terres en Championnat du monde. Une sortie de route en Australie vient ensuite mettre fin à ses loyaux services au sein de l'équipe officielle. Plusieurs teams privés, dont notamment celui de Mads Østberg Adapta AS, donnent un nouveau souffle à l'Impreza jusqu'au Rallye de Sardaigne 2007, sa dernière apparition en WRC. La suite de sa carrière s'articule autour de plusieurs campagnes dans divers championnats nationaux (Norvège et Irlande). Après quelques années d'inactivité, Prodrive en fait finalement l'acquisition pour lui offrir une seconde jeunesse plus d'une décennie après ses grands débuts.

Podium : champagne pour les vainqueurs du rallye Petter Solberg et Phil Mills

Un châssis bichonné

Pièce maitresse de la S10 WRC, le châssis a reçu une attention toute particulière. Mise à nu puis décapée dans un premier temps, la coque a subi un grenaillage, une technique consistant à projeter des micro-billes par air comprimé pour enlever tous les résidus superficiels (peinture) sans pour autant altérer la structure en acier. L'ensemble du châssis a ensuite été passé au crible pour s'assurer que toutes les dimensions correspondaient encore à celles de 2004. Une phase de réparation a alors commencé où seuls les panneaux "absolument nécessaires" ont été remplacés. Si les seuils ont été refabriqués, le soubassement et les arches abimés par les pierres ont été conservés tels quels dans leurs jus.

L'entreprise responsable de sa peinture d'origine s'est chargée de lui redonner sa robe bleue d'antan. Tous les recoins ont été soigneusement masqués notamment derrière l'arceau, avec une teinte satinée à l'intérieur et non laquée pour gagner du poids.

La Subaru Impreza vainqueure du Rallye WRC du Japon 2004 avec Petter Solberg et Phil Mills

Lire aussi:

Une authenticité respectée

Une fois le travail sur le châssis terminé, l'Impreza est entrée dans une phase de reconstruction dans les ateliers où elle avait pris forme une quinzaine d'années auparavant en suivant la documentation originale, y compris le "programme de construction" appliqué spécifiquement pour le Rallye du Japon 2004.

De là, chaque sous-ensemble a été démonté, analysé, testé et même reconstruit pour certaines pièces. Un travail minutieux a été apporté sur les suspensions (réglées à l'identique de la course) et les freins. Le bouclier thermique du moteur utilisé pour la manche nippone du WRC a aussi été reproduit par le constructeur d'origine. Pour coller au mieux à la version utilisée par Solberg lors de la course, le siège baquet a été placé dans sa position préférentielle de l'époque ainsi que le pédalier. Incontournable et indémodable dans le monde du rallye malgré les années écoulées, la mythique livrée bleue et jaune fluo reprenant le logo étoilé de Subaru (qui a remplacé au fil des saisons la marque de cigarettes 555) a logiquement été apposée par l'entreprise de l'époque. 

Le souci du détail

Grâce aux fiches techniques de 2004 sans lesquelles cette restauration aurait été impossible, Prodrive Legends a finalement mis un point d'orgue à respecter les plus petits détails de l'Impreza S10 WRC '04 envoyée au Japon. Au delà de la minutie technique déjà poussée à son paroxysme, les Britanniques ont placé le curseur encore plus haut en intégrant des éléments tout aussi fidèles qu'inattendus.

Dans une volonté de respecter au mieux les demandes du Champion du monde 2003, l'emplacement de sa bouteille d'eau et sa pochette de portière ont été conservés, ainsi que l'indicateur en velcro de la direction de la roue de secours. Sparco s'est occupé du retaillage des sièges baquets. Un jeu de pneus Pirelli d'origine, les harnais et le cric d'époque, le boitier de la caméra FIA WRC sur le toit reconnaissable entre mille, et même les boulons des charnières de portes ont été utilisés. 

Cerise sur le gâteau déjà très chargé, un téléphone Nokia 6310, utilisé par l'équipage à l'époque pour contacter l'équipe à l'assistance, a même retrouvé sa place dans l'habitacle !

La Subaru Impreza vainqueure du Rallye WRC du Japon 2004 avec Petter Solberg et Phil Mills

Parée pour sa nouvelle vie 

Après plusieurs semaines passées entre les mains de véritables orfèvres, la Subaru Impreza S10 WRC '04 est désormais prête à entamer une nouvelle carrière et faire le bonheur d'un collectionneur. 

Mise en vente le samedi 22 mai dans les locaux de Silverstone Auctions situés à 25 kilomètres des ateliers de Prodrive, l'Impreza figure en excellente position parmi un lot de 65 voitures d'exception au fort accent british.

Au milieu des Lotus, Bentley, Triumph, Austin Healey, McLaren, Aston entre autres, la Nippone n'a clairement pas à rougir avec une estimation comprise entre £385,000 et £450,000, soit l'équivalent de 450,000 à 525,000 euros. Avis aux amateurs !

partages
commentaires
Dernier pointage avant le Rallye du Portugal 2021
Article précédent

Dernier pointage avant le Rallye du Portugal 2021

Article suivant

Shakedown - Evans d'une courte tête, Toyota en pleine forme

Shakedown - Evans d'une courte tête, Toyota en pleine forme
Charger les commentaires