WRC
C
Rallye d'Estonie
04 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
59 jours
C
Rallye de Turquie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
79 jours
C
Rallye d'Allemagne
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
100 jours
C
Rally d'Italie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
114 jours
19 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
135 jours

ES15 & 16 - C'est "déjà mieux que l'année dernière" pour Neuville

partages
commentaires
ES15 & 16 - C'est "déjà mieux que l'année dernière" pour Neuville
Par :
17 févr. 2018 à 19:35

Le pilote Hyundai est toujours un solide leader au terme de la deuxième étape qui l'a vu contrôler la situation alors que ses équipiers, qui le suivaient vendredi soir, ont tous deux perdu une place au profit de Craig Breen et sa Citroën.

Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Hyundai Motorsport
Craig Breen, Scott Martin, Citroën C3 WRC, Citroën World Rally Team
Craig Breen, Citroën World Rally Team
Andreas Mikkelsen, Anders Jäger, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Hayden Paddon, Sebastian Marshall, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Esapekka Lappi, Janne Ferm, Toyota Yaris WRC, Toyota Gazoo Racing
Esapekka Lappi, Janne Ferm, Toyota Yaris WRC, Toyota Gazoo Racing
Jari-Matti Latvala, Toyota Gazoo Racing
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport Ford
Elfyn Evans, Daniel Barritt, Ford Fiesta WRC, M-Sport Ford

Après avoir tout perdu il y a un an pile en commettant une faute dans la super spéciale de Karlstad alors qu'il menait largement le rallye, Thierry Neuville s'était peut-être fait, pensait-on, une nouvelle chaleur cette année – cette fois lors d'une réception spectaculaire et sur deux roues après son fameux saut sur Colin's Crest dans l'ES14. Eh bien... même pas. 

"L'année dernière, j'y avais été prudemment et j'étais sorti. Là on doit lutter, alors j'attaque", s'est contenté de commenter le Belge au point-stop de la spéciale. Et l'intéressé d'ajouter un peu plus tard : "C'était plus sympa encore de l'intérieur. Mais franchement, il n'y a eu aucune inquiétude."

 

En fin de journée ce samedi, Neuville s'est contenté d'un cinquième temps dans cette super spéciale de Karlstad – remportée par Ott Tänak – et n'a laissé à personne le soin d'être le plus rapide dans l'à peine plus longue Torsby Sprint. Il compte désormais 22"7 d'avance sur Breen.

"C'est déjà mieux que l'année dernière !" s'est aussi réjoui celui qui paraît bien parti pour s'imposer. "Ce fut une journée vraiment géniale pour nous. La voiture marchait très bien, on a juste eu un petit problème [de transmission, ES9] qu'on a pu réparer. Une bonne gestion des pneus aussi, je pense."

Les deux équipiers de Neuville, Andreas Mikkelsen ("On a payé un prix élevé pour nos erreurs aujourd'hui") et Hayden Paddon viennent ensuite à 32"0 et 48"6 du Belge, alors que Mads Østberg, pas très loin, complète le top 5 sur une autre Citroën.

Esapekka Lappi est toujours cinquième et satisfait de sa journée, avec près d'une minute d'avance sur l'autre Toyota d'un Jari-Matti Latvala qui l'est beaucoup moins (en raison notamment d'un problème de différentiel), tout comme Teemu Suninen (surtout fâché contre lui-même), septième.

Les Ford à la peine

Le seul abandon à déplorer ce samedi parmi les WRC est celui de Kris Meeke, sur la troisième C3, en raison d'un problème de turbo et après une visite dans un mur de neige de l'ES13. Celle incursion hors piste a également coûté une place à Tänak, puisque celui-ci est sorti à son tour en le touchant légèrement.

Le pilote Toyota est neuvième derrière la Ford M-Sport de Suninen et devant celles de Sébastien Ogier, qui a enfin intégré le top 10 grâce au retrait de Meeke, et d'Elfyn Evans, à 28"8 de son chef de file.

Du côté du WRC2, Pontus Tidemand et Skoda ont semble-t-il trouvé, en Takamoto Katsuta et sa Ford Fiesta R5 du Tommi Mäkinen Racing, leurs maîtres sur ce rallye – même si le Japonais a sans doute bénéficié de ses pneus Pirelli. L'écart est de 12"2, l'autre Fabia officielle d'Ole Christian Veiby venant ensuite à 20"8 du leader. Le jeune espoir de Hyundai, Jari Huttunen, a perdu du temps en restant coincé dans un mur de neige, et Hiroshi Arai, équipier de Katsuta, sur un problème moteur.

Dennis Radström est toujours en tête du WRC Junior, 13"8 devant Emil Bergkvist. 

Dimanche, la troisième et dernière étape sera longue d'une cinquantaine de kilomètres seulement. Elle débutera à 7h50 et sera à suivre en direct sur Motorsport.com. Le résumé de ce samedi sera quant à lui visible en première diffusion sur Motorsport.tv à partir de 22h30.

Classement après ES16/19

 

Pilote

Copilote

VoitureCat.

Écarts &

intervalles

 Thierry Neuville

 Nicolas Gilsoul

Hyundai 

RC1 

2h23'23"8

 

 Craig Breen

 Scott Martin

Citroën 

RC1 

22"7

22"7

3

 Andreas Mikkelsen

 Anders Jæger

Hyundai

RC1 

32"0

9"3

 Hayden Paddon

 Seb Marshall

Hyundai 

RC1

48"6

16"6

 Mads Østberg

 Torstein Eriksen

Citroën

RC1 

56"8

8"2

 Esapekka Lappi

 Janne Ferm

Toyota

RC1 

1'05"8

9"0

7

 Jari-Matti Latvala

 Miikka Anttila

Toyota

RC1 

2'03"3

57"5

 Teemu Suninen

 Markko Markkula

 

Ford M-Sport 

RC1 

2'20"5

17"2 

8

 Ott Tänak

 Martin Järveoja

Toyota

RC1

3'41"3

1'20"8

10

 Sébastien Ogier

 Julien Ingrassia

Ford M-Sport 

RC1

4'24"9

43"6

 Le classement complet sera disponible ici.

Article suivant
ES12 à 14 - Breen perd du terrain sur Neuville

Article précédent

ES12 à 14 - Breen perd du terrain sur Neuville

Article suivant

ES17 & 18 - Neuville assure sa position

ES17 & 18 - Neuville assure sa position
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Suède
Pilotes Thierry Neuville
Équipes Hyundai Motorsport
Auteur Jean-Philippe Vennin