Le système hybride des WRC officiellement maintenu jusqu'en 2026

Le Conseil Mondial du Sport Automobile a confirmé le maintien du règlement technique actuel lors des deux prochaines saisons du WRC, comme le demandaient les constructeurs.

Thierry Neuville, Martijn Wydaeghe, Hyundai World Rally Team Hyundai i20 N Rally1

Photo de: Fabien Dufour / Hyundai Motorsport

Après des mois de débats, le WRC conserve finalement sa règlementation pour deux saisons supplémentaires. Au mois de février, la FIA avait proposé de retirer le système hybride apparu en 2022 et de réduire la place de l'aérodynamique sur les voitures répondant à la règlementation Rally1 afin de les rapprocher des performances des Rally2, qui auraient de leur côté bénéficié d'un kit permettant des les rendre plus rapides.

Le but était d'augmenter le nombre de concurrents dans le Championnat du monde et de faciliter la transition vers un tout nouveau règlement en 2027 mais les constructeurs s'y font fermement opposés et ont demandé que le cadre technique actuel soit maintenu, en raison du manque de temps et des coûts nécessaires pour travailler sur les changements demandés. Comme Motorsport.com l'annonçait ce mardi, cette demande a été reçue par la FIA.

Le Conseil Mondial qui s'est tenu ce mardi a confirmé que les règlementations Rally1 et Rally2 resteront inchangées pour les deux prochaines années, une "stabilité technique" ayant été décidée. Le futur règlement sera quant à lui présenté en décembre prochain, laissant deux ans de développement aux constructeurs.

"Toutes les parties prenantes travaillent de façon positive et collective sur la direction à prendre pour le règlement 2027 et des années suivantes, et il y a un bon consensus entre les membres du Conseil Mondial et les constructeurs sur les objectifs clés, destinés à augmenter le nombre de participants au plus haut niveau, comme le souhaite la FIA", indique la fédération dans un communiqué citant les patrons de la compétition de Toyota, Hyundai et M-Sport, qui saluent cette décision.

La FIA souhaite justement que les constructeurs soient actifs dans le processus de rédaction du futur règlement. "Le WRC est très important pour la FIA, il s'agit du sommet de la compétition en rallye et j'ai eu de nombreuses discussions avec les constructeurs sur sa direction future au cours des dernières semaines", souligne Mohammed Ben Sulayem, président de la FIA. "Il est désormais évident que nous avons tous besoin d'une stabilité technique pour les deux prochaines années, mais en même temps, pour la FIA, il est important que, tout en apportant cette stabilité, nous recevions le même engagement positif de la part des constructeurs."

La FIA précise que le règlement sportif va aussi lui être retravaillé après la création du groupe de travail sportif du WRC, qui proposera des changements lors de la réunion du Conseil Mondial prévue au mois d'octobre.

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Le futur règlement WRC sur le point d'être défini après des mois de débats

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse