ES9 à 12 - Tänak toujours devant, la bonne affaire pour Ogier

Les deux pilotes M-Sport occupent les première et troisième places à l'issue de la boucle matinale du samedi en Allemagne, marquée par l'abandon prématuré de Thierry Neuville.

Auteur de deux meilleurs temps, dans la super spéciale qui a été fatale à Thierry Neuville puis dans le dernier secteur chrono de la matinée, Ott Tänak a porté à 23 secondes son avance sur Andreas Mikkelsen. Le pilote Citroën a peiné pour conserver son rythme de la veille, et a effectué un tête-à-queue non loin de l'arrivée de l'ES11, mais il a terminé par un meilleur temps dans l'ES12.

Le leader n'a cependant pas eu la vie très facile, admettant à l'arrivée de l'ES11, dans laquelle plusieurs pilotes sont partis à la faute, qu'il n'était pas facile de trouver un bon rythme dans des conditions encore piégeuses et humides par endroits – même si la pluie a disparu pour faire place au soleil ce samedi. 

En plus d'avoir récupéré sa troisième place au général, suite à l'abandon de Neuville (qui a expliqué avoir cassé une suspension après avoir coupé une corde), et d'être bien parti pour réaliser une excellente opération au championnat, Sébastien Ogier est revenu à 6"9 seulement de Mikkelsen sur l'ensemble de la matinée, l'écart avec Tänak restant stable.

Derrière les trois premiers, Elfyn Evans place une troisième Fiesta WRC de M-Sport dans le top 4 mais il a effectué lui aussi un tête-à-queue dans l'ES11 et a vu Juho Hänninen revenir régulièrement sur lui. Ce dernier a signé le meilleur temps sur les 42 kilomètres de Panzerplatte (ES10), après un choix inspiré de monter quatre pneus durs. Le retard du pilote Toyota, qui pourrait réaliser une nouvelle bonne performance après son podium finlandais, n'est que de huit dixièmes de seconde.

Pas de changement au classement derrière les cinq premiers, mais comme les trois pilotes qui les précèdent, Craig Breen, Jari-Matti Latvala, Hayden Paddon et Jan Kopecky ont tous gagné un rang grâce à l'abandon de Neuville. Évoluant en Rally2, Kris Meeke, Esapekka Lappi et Dani Sordo sont beaucoup plus loin dans la hiérarchie.

Camilli dans le top 10

Éric Camilli a quant à lui intégré le top 10 et s'est emparé de la deuxième place du général en WRC2, sur sa Fiesta R5 de M-Sport, au détriment de Pontus Tidemand qui a crevé dans Panzerplatte. Le Niçois compte 12"5 de retard sur Kopecky, leader depuis le début du rallye au volant de l'autre Skoda officielle. Teemu Suninen, Pierre-Louis Loubet et Marijan Griebel ayant tous été retardés, et Yoann Bonato étant reparti en Rally2 après son abandon vendredi après-midi, Gus Greensmith et Quentin Gilbert complètent désormais le top 5 de la catégorie.

Les deux tricolores Nicolas Ciamin et Terry Folb, qui occupaient les deux premières places du WRC3 et du Junior WRC vendredi soir, ont respectivement perdu beaucoup de temps et subi une sortie de route éliminatoire dans l'ES10, laissant le commandement au pilote local Julius Tanner.

Les quatre même spéciales seront reprises cet après-midi à partir de 15h16. Elles seront à suivre en direct sur Motorsport.com.

Classement après ES12/21

 

Pilote

Copilote

VoitureCat.

Écarts & 

intervalles

1

 Ott Tänak

 Martin Järveoja

Ford 

RC1  1h49'07"5 
2

 Andreas Mikkelsen

 Anders Jæger

Citroën

RC1

23"0

23"0

3

 Sébastien Ogier

 Julien Ingrassia

Ford 

RC1 

29"9

6"9

4

 Elfyn Evans

 Daniel Barritt

Ford 

RC1 

1'16"3

46"4

5

 Juho Hänninen

 Kaj Lindström

Toyota 

RC1 

1'17"1

0"8

6

 Craig Breen

 Scott Martin

Citroën 

RC1 

1'53"9

36"8

 Jari-Matti Latvala

 Miikka Anttila

Toyota 

RC1 

2'10"9

17"0

8

 Hayden Paddon

 Seb Marshall

Hyundai 

RC1 

4'17"9

2'07"0 

9

 Jan Kopecky

 Pavel Dresler

Skoda

RC2 

6'04"3

1'46"4

10

 Éric Camilli

 Benjamin Veillas

Ford

RC2

6'18"8

12"5

Le classement complet sera disponible ici.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye d'Allemagne
Pilotes Andreas Mikkelsen , Sébastien Ogier , Ott Tänak
Type d'article Résumé de spéciale
Tags classement, wrc allemagne