WRC
22 janv.
-
26 janv.
Événement terminé
12 févr.
-
16 févr.
Événement terminé
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
19 jours
C
Rallye d'Argentine
23 avr.
-
26 avr.
Prochain événement dans
61 jours
C
Rallye du Portugal
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
89 jours
C
Rally d'Italie
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
103 jours
C
Rallye du Kenya
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
145 jours
C
Rallye de Finlande
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
166 jours
C
Rallye de Nouvelle-Zélande
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
194 jours
C
Rallye de Turquie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
215 jours
C
Rallye d'Allemagne
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
236 jours
C
Rallye de Grande-Bretagne
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
250 jours
C
Rallye du Japon
19 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
271 jours

Tänak évite les "risques inutiles" dans la course au titre

partages
commentaires
Tänak évite les "risques inutiles" dans la course au titre
Par :
22 avr. 2019 à 14:00

Le pilote Toyota explique qu'il fait désormais "plus attention" et évite les "risques inutiles" alors qu'il est en quête d'un premier titre mondial en WRC cette année.

Ott Tänak, Toyota Gazoo Racing
Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Racing, Toyota Yaris WRC
Les vainqueurs Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Citroën World Rally Team, les deuxièmes Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Racing, les troisièmes Elfyn Evans, Scott Martin, M-Sport Ford
Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Racing, Toyota Yaris WRC
Ott Tänak, Toyota Gazoo Racing
Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Racing, Toyota Yaris WRC
Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Racing, Toyota Yaris WRC
Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC

L'an dernier, les chances de titre d'Ott Tänak se sont effondrés malgré ses quatre victoires consécutives en deuxième partie de saison et son total de spéciales remportées sur l'ensemble de la campagne. Le pilote estonien se présente cette semaine sur le Rallye d'Argentine avec cinq points de retard sur le leader Thierry Neuville, et vise un deuxième succès de rang à Villa Carlos Paz, où il avait triomphé l'an dernier. Il ne cache toutefois pas sa volonté d'adopter une approche plus prudente pour le reste de la saison, dans l'optique de la lutte pour le titre. 

"Je fais un peu plus attention à tout", confie Tänak. "Nous ne voulons pas vivre d'autres revers cette saison et nous devons vraiment penser aux endroits où nous sommes en danger, et ne pas y prendre de risques inutiles. L'approche actuelle est pour le championnat. Nous avons vu en Corse qu'Ogier pouvait quand même faire valoir ses arguments lors de journées difficiles, c'est quelqu'un d'intelligent pour ça."

Lire aussi:

"J'ai aussi vu ça chez moi l'an dernier, en Turquie, lorsque j'étais nulle part, sans vitesse et sans opportunité d'être dans la course en début d'épreuve. Et nous avions réussi à gagner. Je peux encore progresser dans de nombreux domaines. Je sais que je peux mieux faire et je veux aller aussi loin que je le peux. Lorsque j'atteindrai ma limite, je le sentirai et j'arrêterai. Je peux aller plus vite et être plus régulier. Je ne suis pas encore proche de ma limite, il y a encore plus à donner."

Leader du championnat avant le dernier rallye disputé en Corse, Tänak a été victime d'une crevaison particulièrement frustrante, qui l'a privé de la lutte pour la victoire. Directeur de l'équipe Toyota, Tommi Mäkinen a reconnu que le problème rencontré était une conséquence indirecte d'un réglage de suspension de jante, ce qui envoyait trop de stress à travers le pneu. 

L'équipe avait connu le même souci sur le Monte-Carlo, où des jantes plus légères étaient utilisées, mais Mäkinen a rapidement fait savoir que le fournisseur de jantes OZ Racing n'était absolument pas responsable. 

"C'est quelque chose qui est lié au set-up", a-t-il insisté auprès de Motorsport.com. "Nous devons trouver un moyen de donner plus d'espace à la suspension et de soulager la jante d'un certain stress. Ce n'est pas très juste d'appeler ça une crevaison, car nous perdions de l'air de manière étrange."

 
Article suivant
Enfin une première victoire pour Ogier en Argentine ?

Article précédent

Enfin une première victoire pour Ogier en Argentine ?

Article suivant

Evans : l'efficacité d'abord, l'attaque après

Evans : l'efficacité d'abord, l'attaque après
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Pilotes Ott Tänak
Équipes Toyota Racing
Auteur David Evans