Deuxième victoire consécutive pour Tänak et Toyota

partages
commentaires
Deuxième victoire consécutive pour Tänak et Toyota
Par : Jean-Philippe Vennin
19 août 2018 à 11:43

Après celui du Rallye de Finlande le mois dernier, Ott Tänak et son copilote Martin Järveoja, qui a eu 31 ans samedi et reçoit ainsi un beau cadeau d'anniversaire, ont apporté ce dimanche un deuxième succès consécutif à l'équipe Toyota de Tommi Mäkinen.

Tänak s'est montré dominateur d'un bout à l'autre du rallye, ne concédant la première place que le temps de l'ES2 (la première spéciale du vendredi matin). S'il ne s'est pas vraiment senti à l'aise avec la tenue de route de sa Yaris WRC la majeure partie des deux premières journées, sur des routes de types différents et le plus souvent glissantes, il n'en a pas moins commis aucune erreur.

L'Estonien n'a cependant pas pu relâcher son effort avant l'ES13, samedi après-midi, dans laquelle Sébastien Ogier a crevé un pneu et endommagé une roue de sa Ford Fiesta en heurtant une pierre. De son propre aveu, et même s'il semblait gérer à sa main un écart constamment d'une quinzaine de secondes en sa faveur, il avait dû s'employer pour tenir le Champion du monde en respect.

Lire aussi :

Retombé à la neuvième place après sa mésaventure, Ogier a regagné deux positions en fin de deuxième étape, puis trois autres dans la première spéciale de ce dimanche en dépassant Andreas Mikkelsen et grâce aux abandons de Dani Sordo (conséquence d'une sortie de route) et Jari-Matti Latvala (problème de transmission). Après avoir remporté la Power Stage, il termine au pied du podium qu'occupaient auparavant le pilote Hyundai et celui de Toyota, derrière... deux de leurs équipiers respectifs.

Thierry Neuville obtient une deuxième place presque miraculeuse. Il a en effet souffert tout le week-end pour trouver le rythme avec une voiture au comportement erratique – essentiellement, semble-t-il, en raison d'un réglage de différentiel pas optimal. Il a aussi connu une petite alerte le vendredi quand une fuite d'huile s'est déclarée sur la boîte de vitesses de la Hyundai. Le Belge aumente son avance de deux points sur Ogier au championnat.

Podium pour Lappi

Esapekka Lappi, encore peu expérimenté sur asphalte, est le seul survivant de ce qui fut, durant une bonne moitié du rallye, une magnifique lutte pour la quatrième place derrière les trois hommes forts du championnat – avec Latvala, Sordo et Elfyn Evans qui est sorti de la route samedi matin. Il obtient son meilleur résultat sur cette surface.

Encore moins expérimenté que son compatriote Lappi sur asphalte, puisqu'il disputait ce week-end son premier rallye au volant d'une World Rally Car sur cette surface, Teemu Suninen complète le top 5 final après avoir pris le dessus ce matin sur un bien terne Mikkelsen.

Son erreur de samedi en fin de journée a probablement coûté cette cinquième place à Craig Breen, déjà retardé par une averse tombée au mauvais moment vendredi et finalement septième avec la seule C3 WRC à l'arrivée. Mads Østberg est en effet sorti de la route dans l'ES16, ce qui a mis un terme à un rallye difficile marqué notamment par un manque de puissance samedi après-midi.

Kopecky revient de loin

Derrière l'espoir allemand et Champion d'Europe Junior des moins de 28 ans Marijan Griebel, huitième avec sa DS3 WRC 2016 de PH Sport, Jan Kopecky est revenu de loin pour signer sa troisième victoire de la saison en WRC2 devant son équipier au sein de l'équipe officielle Skoda, le jeune Kalle Rovanperä.

Le Tchèque, alors leader, a perdu beaucoup de temps en devant remplacer une roue crevée samedi, mais une série de neuf meilleurs temps consécutifs et les ennuis de plusieurs de ses rivaux (dont les tricolores Stéphane Lefebvre, Yoann Bonato et Éric Camilli qui lui avait succédé en tête de la catégorie), lui ont permis de remonter et de s'imposer, renforçant ainsi ses chances de titre.

Classement final

 

Pilote

Copilote

Voiture Cat.

Écart & 

intervalle

1

 Ott Tänak

 Martin Järveoja

Toyota

RC1

3h03:36.9

 

2

 Thierry Neuville

 Nicolas Gilsoul

Hyundai

RC1

39.2

39.2

3

 Esapekka Lappi

 Janne Ferm

Toyota

RC1

1:00.9

21.7

4

 Sébastien Ogier

 Julien Ingrassia

Ford M-Sport

RC1

1:34.5

33.6

5

 Teemu Suninen

 Mikko Markkula

Ford M-Sport

RC1

2:02.9

38:4

6

 Andreas Mikkelsen

 Anders Jæger

Hyundai

RC1

2:13.8

10.9

7

 Craig Breen

 Scott Martin

Citroën

RC1

2:39.1

25.3

8

 Marijan Griebel

 Alex Rath

Citroën

RC1

10:41.2

8:02.1

9

 Jan Kopecky

 Pavel Dresler

Skoda

RC2

13:12.8

2:31.6

10

 Kalle Rovanperä

 Jonne Halttunen

Skoda

RC2

13:16.6

3.8

Le classement complet sera disponible ici.

Prochain article WRC
ES17 - Ogier meilleur temps, Tänak assure

Previous article

ES17 - Ogier meilleur temps, Tänak assure

Next article

Championnat - Neuville creuse légèrement l'écart avec Ogier

Championnat - Neuville creuse légèrement l'écart avec Ogier
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Catégorie Étape 3
Pilotes Ott Tänak
Équipes Toyota Racing
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Résumé de course