ES7 - Meilleur temps pour Tänak, Ogier en mode conservateur

Le pilote Toyota s'est montré le plus rapide dans la dernière spéciale de la boucle matinale en Corse. Sébastien Ogier a assuré sa position de tête au classement général mais on assiste à une belle lutte à trois pour la deuxième place.

Après de gros problèmes de set-up vendredi, les Toyota sont davantage performantes ce samedi mais c'est surtout Esapekka Lappi qui l'avait démontré dans les deux premières spéciales du jour. Cela a été au tour d'Ott Tänak dans l'ES7 de Novella (17,39 km), qui a concédé avoir commis trop d'erreurs dans la longue spéciale ouvrant la matinée (ES5) en plus d'avoir calé à deux reprises.

Seul Sébastien Ogier s'est immiscé parmi les trois Yaris WRC, à 2"7 de Tänak, Lappi et Jari-Matti Latvala réalisant le troisième et le quatrième chrono. Le leader du classement général a pourtant admis être davantage sur la défensive aujourd'hui, et plus encore dans cette spéciale qu'ailleurs.

"J'essaye d'être propre et très fluide", a expliqué Ogier au point stop. "Ça vaut particulièrement dans celle-ci, où il y a des portions sales : ça n'est pas à ces endroits-là que je vais prendre tous les risques. Jusqu'ici tout va bien, il faut qu'on continue comme ça."

Loeb dans l'inconnu

À un peu plus de 40 secondes désormais, une belle lutte oppose non plus deux mais trois pilotes pour la deuxième place. En effet, Thierry Neuville (cinquième de l'ES7 et très satisfait de celle-ci), Kris Meeke (seulement huitième et qui a légèrement tapé à l'arrière droit en début de spéciale) et Tänak se tiennent désormais en 7"3. Dani Sordo, qui était revenu à égalité avec Elfyn Evans dans la spéciale précédente, occupe désormais seul la sixième place derrière Lappi.

Après deux meilleurs temps ce matin, Sébastien Loeb n'a signé que le quatrième chrono dans cette spéciale qu'il était le seul pilote d'une World Rally Car à ne jamais avoir disputée.

"J'ai été prudent, beaucoup de gravette dans cette spéciale", a-t-il déclaré. "Je prends beaucoup de plaisir avec la voiture, mais je repense toujours à mon erreur d'hier."

Jan Kopecky a réalisé le meilleur temps du WRC2 dans l'ES7 avec près de 20 secondes d'avance sur Yoann Bonato, seulement septième. Le pilote de la seule Citroën C3 R5 encore en course, après la sortie de route de Stéphane Lefebvre dans l'ES5, compte désormais 47"5 de retard sur le Tchèque et n'a plus que 11"5 d'avance sur l'autre Skoda officielle d'Ole Christian Veiby.

Les deux sociétaires de l'Équipe de France FFSA Rallye ont quant à eux inversé leurs positions dans cette ES7, Jean-Baptiste Franceschi battant de 3"1 le chrono de Terry Folb pour devancer désormais celui-ci de trois dixièmes de seconde au classement général.

La boucle de l'après-midi, qui reprendra les trois mêmes spéciales, doit débuter à 15h21.

Classement après ES7/12

 

Pilote

Copilote

VoitureCat.

Écart &

intervalle

1

 Sébastien Ogier

 Julien Ingrassia

Ford M-Sport

RC1 2h01'27"7

 Thierry Neuville

 Nicolas Gilsoul

Hyundai 
RC1 

41"6

41"6

3

 Kris Meeke

 Paul Nagle

Citroën

RC1

46"8

5"2

4

 Ott Tänak

 Martin Järveoja

Toyota

RC1

48"9

2"1

 Esapekka Lappi

 Janne Ferm

Toyota 
RC1 

1'11"3

22"4

 Dani Sordo

 Carlos Del Barrio

 

Hyundai

RC1 

1'35"3

25"0 

7

 Elfyn Evans

 Phil Mills

Ford M-Sport
RC1

1'39"9

4"6

8

 Jari-Matti Latvala

 Miikka Anttila

Toyota

RC1

1'43"2

3"3

9

 Andreas Mikkelsen

 Anders Jæger

Hyundai
RC1

1'51"3

8"1

10

 Bryan Bouffier

 Xavier Panseri

Ford M-Sport

RC1

2'19"1

27"8

 Le classement complet et ceux des spéciales sont disponibles ici.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Événement Tour de Corse
Pilotes Sébastien Ogier , Ott Tänak
Équipes Toyota Racing
Type d'article Résumé de spéciale
Tags es7, milieu deuxième étape, wrc 2018 corse