WRC
04 sept.
Événement terminé
18 sept.
Événement terminé
C
Rally d'Italie
08 oct.
Prochain événement dans
14 jours
C
Rallye d'Ypres
19 nov.
Prochain événement dans
56 jours

Tänak s'impose au Portugal, Ogier sur le podium

partages
commentaires
Tänak s'impose au Portugal, Ogier sur le podium
Par :

Un dernier coup de théâtre a permis à Sébastien Ogier de rejoindre Thierry Neuville sur le podium, dimanche au Portugal, seule la Toyota d'Ott Tänak les devançant finalement à l'arrivée.

Ott Tänak et son copilote Martin Järveoja ont remporté leur troisième victoire de la saison, au Portugal ce dimanche, en réalisant le troisième temps de la Power Stage qui concluait le rallye. Sur les lieux mêmes de ses débuts en WRC il y a tout juste dix ans, le pilote estonien a précédé les deux autres hommes forts de la discipline, Thierry Neuville et Sébastien Ogier accompagnés de Nicolas Gilsoul et Julien Ingrassia respectivement, de 15"9 et 57"1 au classement général. Le vainqueur a subi comme seule véritable alerte la casse de l'amortisseur avant droit le samedi.

Le classement définitif de la Power Stage, remportée par Ogier, est d'abord resté suspendu à l'application d'un temps forfaitaire pour Jari-Matti Latvala, qui a dû ralentir suite à une sortie de route (sans gravité) de Gus Greensmith dont la Ford était immobilisée en travers de la route juste après la seconde et fameuse bosse de Fafe. Ce chrono ne plaçant finalement à la sixième place de la spéciale, le top 5 en a été constitué par Ogier, donc, puis Neuville, Tänak, Suninen et Sordo qui ont tous empoché des points de bonus au championnat. 

Lire aussi:

Le triplé Toyota qui se dessinait encore en milieu de deuxième étape, les trois pilotes de la marque occupant les avant-postes depuis la matinée de vendredi, s'était transformé en doublé provisoire quand Latvala (alors deuxième) avait cassé l'amortisseur avant gauche de sa Yaris lors d'une réception trop appuyée dans la dernière spéciale du samedi. Puis il est devenu un double podium avec la faute de Kris Meeke ayant coûté la deuxième place au Britannique, dimanche matin dans l'avant-dernière spéciale, puis en ''simple" victoire – l'essentiel étant ainsi préservé malgré tout – suite à l'abandon de ce même Meeke dans la Power Stage.

Le Nord-Irlandais a heurté une grosse pierre à l'intérieur d'un rapide virage à droite, 500 mètres à peine après le départ de la spéciale, qui a cassé quelque chose sur la Toyota – laquelle n'est pas allée plus loin. Cela a promu les deux rivaux de Tänak au championnat, Neuville et Ogier aux deuxième et troisième places finales. Ogier, conservant la tête du championnat avec deux points d'avance sur Tänak – qui a dit avoir freiné sur la ligne d'arrivée de la Power Stage pour ne pas le dépasser – ne savait pas trop si cela était une bonne ou une mauvaise nouvelle puisqu'il ouvrira encore la route le vendredi en Sardaigne, dans deux semaines.

Teemu Suninen et Elfyn Evans complètent le top 5 avec leurs Ford M-Sport. Tous deux étaient sur un bon rythme vendredi avant de connaître des problèmes, le Gallois perdant même quatre minutes avec un problème électrique durant la deux étape. Ils ont profité ce matin de l'abandon d'Esapekka Lappi, parti deux fois à la faute dans les deux premières spéciales du jour et qui a endommagé la suspension arrière gauche de sa Citroën. Tänak, Neuville, Ogier, Suninen et Evans sont les cinq pilotes d'une WRC à terminer sans avoir perdu trop de temps ou abandonné dans le week-end.

Reparti ce matin en Rally2 après avoir justement abandonné avant la dernière spéciale du samedi, Latvala termine septième entre les nouvelles Škoda Fabia R5 Evo de Kalle Rovanperä (vainqueur du WRC2 Pro) et de Jan Kopecký. La Fabia privée de Pierre-Louis Loubet (vainqueur du WRC2) et la Ford Fiesta R5 d'Emil Bergkvist complètent le top 10 final du rallye.

Un rallye à oublier pour Loeb

Dani Sordo et Sébastien Loeb ont tous deux rencontré un problème de pression d'essence, en raison de la température ambiante très élevée, dans la dernière spéciale du vendredi matin. Ayant perdu chacun plus d'un quart d'heure, ils n'avaient plus rien à jouer d'autre que de faire le jeu de Hyundai qui leur a demandé, samedi et dimanche, d'encaisser volontairement des pénalités en se glissant entre Ogier et Neuville dans l'ordre de départ – afin que deux voitures de moins nettoient la route pour le pilote Citroën.

Malgré quelques bonnes performances et le plaisir d'être là, souvent souligné par son acolyte Daniel Elena, le rendez-vous portugais sera d'autant plus un rallye à oublier pour Loeb – appelé tardivement pour remplacer un Andreas Mikkelsen décevant au Portugal – que l'Alsacien est parti à la faute dans la Power Stage et a endommagé la roue et la suspension arrière gauche de sa voiture.

Classement final provisoire

 

Pilote

Copilote

Voiture Cat.

Écarts &

intervalles

1

Estonia Ott Tänak

Estonia Martin Järveoja

 Toyota

RC1 3h20'22"8
2

Belgium Thierry Neuville

Belgium Nicolas Gilsoul

 Hyundai

RC1

15"9

15"9

3

France Sébastien Ogier

France Julien Ingrassia

 Citroën

RC1

57"1

41"2

4

Finland Teemu Suninen

Finland Marko Salminen

 Ford M-Sport

RC1

2'41"5

1'44"4

5

United Kingdom Elfyn Evans

United Kingdom Scott Martin

Ford M-Sport

RC1

7'08"3

4'26"8

6

Finland Kalle Rovanperä

Finland Jonne Halttunen

Škoda

RC2

10'34"2

3'25"9

7

Finland Jari-Matti Latvala

Finland Miikka Anttila

Škoda

RC1

11'28"2

54"0

8

Czech Republic Jan Kopecky

Czech Republic Pavel Dresler

Škoda

RC2

11'41"9

13"7

9

France Pierre-Louis Loubet

France Vincent Landais

Škoda

RC2

12'46"3

1'04"4

10

Sweden Emil Bergkvist

Sweden Patrick Barth

Ford

                      

RC2

14'28"4

1'42"1

Le classement complet sera disponible ici.

 

Championnat - Ogier préserve deux points d'avance sur Tänak

Article précédent

Championnat - Ogier préserve deux points d'avance sur Tänak

Article suivant

Neuville : "Le temps perdu vendredi nous manque à la fin"

Neuville : "Le temps perdu vendredi nous manque à la fin"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye du Portugal
Catégorie Jour 3
Auteur Jean-Philippe Vennin