Tänak veut "apprendre" aux côtés d'Ogier et Ingrassia

partages
commentaires
Tänak veut
Par : Jean-Philippe Vennin
13 déc. 2016 à 17:50

Le pilote estonien, qui se voit offrir une seconde chance par M-Sport, est bien décidé à en tirer le meilleur profit et se réjouit de la présence à ses côtés de Sébastien Ogier la saison prochaine.

La Ford Fiesta WRC 2017
Ott Tanak, Raigo Molder, M-Sport Ford Fiesta WRC
Ott Tanak, M-Sport
Ott Tänak, Raigo Molder, DMACK Ford Fiesta WRC
Ott Tänak, Raigo Molder, DMACK Ford Fiesta WRC
Ott Tanak, Raigo Molder, DMACK World Rally Team
Ott Tanak, Raigo Molder, DMACK World Rally Team
Ott Tänak, Raigo Molder, DMACK World Rally Team
Sébastien Ogier, Volkswagen Motorsport
Malcolm Wilson, M-Sport Ford Fiesta WRC
Malcolm Wilson, M-Sport Ford Fiesta WRC
Malcolm Wilson, fondateur et Directeur général de M-Sport

Ott Tänak, qui fera son retour dans l'équipe "officielle" M-Sport en 2017, revient de loin. Auteur cette année d'un beau parcours, sur la Ford Fiesta du team DMACK, qui l'a vu frôler sa première victoire en Pologne puis être désigné Pilote de l'Année par le WRC, il revient par la grande porte dans la structure de Malcolm Wilson.

J'ai eu une saison géniale en 2016. Nous avons acquis beaucoup d'expérience et je pense être devenu plus fort en tant que pilote. C'était bien de voir la vitesse augmenter au fil de l'année, et maintenant je suis vraiment impatient de débuter cette ère nouvelle et excitante”, déclare l'Estonien.

En réalité, Tänak n'avait pas vraiment quitté le giron de M-Sport en 2016. Après une saison 2015 un peu décevante, il avait en effet été "rétrogradé" par Wilson lui-même chez DMACK, une équipe toutefois également supervisée par l'entreprise britannique.

Entré dans le giron de celle-ci dès 2011 en championnat du monde S2000 (aujourd'hui WRC2), celui qui était alors le protégé d'un compatriote lui-même ancien pilote M-Sport, Markko Märtin, avait disputé une saison complète en WRC dès l'année suivante au sein de l'équipe "B" – l'équipe "A" représentant alors officiellement Ford. Écarté en fin de saison, il avait été rappelé en 2014, en WRC2 puis WRC, toujours sous la houlette de Wilson.

"La puissance est folle"

Revenu pour de bon en grâce au yeux du patron britannique, Tänak a été grandement impliqué ces derniers mois dans le développement de la Fiesta WRC 2017 répondant au nouveau règlement.

J'ai fait beaucoup de tests avec la nouvelle voiture, et c'est un énorme pas en avant”, confirme-t-il. “C'était la première fois que j'avais un rôle dans le développement d'une nouvelle voiture en partant d'une feuille complètement blanche, et c'est génial de travailler avec les ingénieurs. J'ai une longue histoire avec M-Sport. Ils savent comment construire une voiture compétitive et nous avons travaillé tous ensemble pour produire quelque chose qui, nous l'espérons, sera assez spécial.”

La puissance est folle, et presque chaque aspect de la voiture a été complètement revu. Au début, je pensais que l'augmentation de puissance [de 300 à 380 chevaux] serait un peu difficile à gérer mais les gars ont fait du très bon travail. Tous les composants fonctionnent ensemble pour donner un contrôle incroyable – c'est vraiment le package complet [qui fait la différence].”

Impatient de commencer

Tänak, qui aura à ses côtés un nouveau copilote en la personne de son compatriote Martin Järveoja (précédemment aux côtés de Karl Kruuda en WRC2 chez DMACK), lequel remplace Raigo Molder, est impatient également de travailler avec son quadruple champion du monde d'équipier.

Ce sera très intéressant l'année prochaine, et toute l'équipe est très concentrée sur l'atteinte des mêmes objectifs. C'est génial d'avoir Seb et Julien [Ingrassia] avec nous, aussi”, dit-il. “Ils ont beaucoup d'expérience et je pense que nous pouvons tous apprendre d'eux.”

On a eu quelques bagarres géniales cette année, et je suis sûr que ça continuera en 2017. Il y a un tel potentiel dans cette équipe. On peut sentir l'excitation et je suis impatient de commencer !”

Quant à Malcolm Wilson, il ne doute pas d'avoir fait le bon choix en réintégrant l'Estonien, qui fêtera son trentième anniversaire l'année prochaine, dans son équipe principale.

Avec Ott et Martin à leurs côtés [il parle d'Ogier et Ingrassia], nous entrons dans une sacrée saison”, dit-il. “Ott a fait une année très impressionnante avec une vitesse constante. Il a joué un rôle majeur dans le développement de la nouvelle voiture, et je suis sûr que sa première victoire n'est pas très loin !”

Prochain article WRC
Édito - Et si le retrait de VW était une bonne chose pour le WRC ?

Previous article

Édito - Et si le retrait de VW était une bonne chose pour le WRC ?

Next article

Pour Latvala, c'est "comme un retour à la maison"

Pour Latvala, c'est "comme un retour à la maison"

À propos de cet article

Séries WRC
Pilotes Ott Tänak
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Actualités