WRC
04 sept.
Événement terminé
18 sept.
Événement terminé
C
Rally d'Italie
29 oct.
Prochain événement dans
36 jours
C
Rallye d'Ypres
19 nov.
Prochain événement dans
57 jours

Timo Salonen, l'outsider qui fit triompher Peugeot en 1985

partages
commentaires
Par :

En 1985, Peugeot a profité de la connaissance de sa 205 T16 et d'un solide duo de Finlandais pour remporter le Championnat du monde des rallyes face à Audi. Revivez cette saison exceptionnelle grâce aux archives Duke Classic.

Dès le début de la saison, Peugeot a envoyé un signal fort à la concurrence, menée par Audi et Lancia. C'est le constructeur allemand qui était le Champion du monde en titre, et Stig Blomqvist défendait la couronne chez les pilotes. Depuis 1982, c'est la marque aux anneaux qui avait fait main basse sur l'ensemble des titres et Peugeot, arrivé en 1984 avec la redoutable 205 T16 répondant à la réglementation du Groupe B, était bien décidé à interrompre cette hégémonie.

Les trois victoires enchaînées par le constructeur au lion, avec Ari Vatanen au Monte Carlo et en Suède, et Timo Salonen au Portugal, avaient lancé la saison de Peugeot de la plus belle manière. Mais Audi ne relâchait aucunement la pression, avec des deuxièmes places de Walter Rohrl et Stig Blomqvist lors des premières manches. Lancia, en revanche, souffrait en ce début de saison.

Les deux rallyes suivants étaient des courses à part dans la saison, avec tout d'abord le Safari Rally, au Kenya, où Toyota avait profité des difficultés rencontrées par Peugeot et Audi pour signer un doublé. Au Tour de Corse, Peugeot avait assuré une deuxième place avec Bruno Saby, derrière la Renault R5 Turbo de Jean Ragnotti.

Lire aussi :

Lors du Rallye de l'Acropole, Salonen finit par s'imposer au terme d'un duel de haut vol avec Blomqvist, qui dût finalement s'incliner pour quatre secondes. En Nouvelle-Zélande, le doublé signé par Peugeot avait tout du miracle, tant la pression infligée par Röhrl était intense. Après plus de huit heures de course, Salonen remportait son second succès consécutif avec 1"17 d'avance sur Vatanen, qui assurait un doublé pour le constructeur français, et 2"26 d'avance sur le pilote Audi.

Les espoirs de Peugeot allaient reposer sur Salonen après un grave accident pour Vatanen lors du Rallye d'Argentine, qui l'envoya à l'hôpital pendant plusieurs mois. Outsider recruté par Jean Todt pour épauler Vatanen, Salonen avait déjà pris le contrôle du championnat avant cela, et le Finlandais enchaîna avec un troisième succès de rang. Sur le podium, Carlos Reutemann pointait à la troisième position.

Chez lui, Salonen a résisté à une nouvelle pression infernale de Blomqvist et a remporté le Rallye des 1000 Lacs pour 48 secondes. Un quatrième succès de rang, un record pour l'époque, qui ne sera battu que 20 ans plus tard par Sébastien Loeb. Alors qu'il restait encore trois rallyes, la fin de saison fut compliquée pour les leaders.

Au Sanremo, Salonen s'assura le titre pilotes avec une deuxième place derrière Röhrl, tandis qu'il profitait d'un score vierge de Blomqvist. Les trois hommes n'inscrivirent aucun point lors des deux dernières courses. Au terme de la saison, Salonen possédait 52 points d'avance sur Blomqvist et Peugeot remporta les deux titres, Vatanen terminant tout juste derrière Röhrl au classement à la quatrième place.

Ari Vatanen et Terry Harryman, Peugeot 205 T16

Cet épisode fait partie du contenu premium de Motorsport.tv, où vous trouverez plus de 750 épisodes de la sorte, soit des milliers d'heures d'images exclusives ! Visitez la chaîne Duke Classic ici.

Rallye des 1000 Lacs 1990 : Sainz brise l'hégémonie scandinave

Article précédent

Rallye des 1000 Lacs 1990 : Sainz brise l'hégémonie scandinave

Article suivant

Tour de Corse 1985 : Ragnotti gagne un rallye endeuillé

Tour de Corse 1985 : Ragnotti gagne un rallye endeuillé
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Pilotes Timo Salonen
Équipes Peugeot Sport
Auteur Emmanuel Touzot