Un Tour de Corse pas mal raccourci en 2017

partages
commentaires
Un Tour de Corse pas mal raccourci en 2017
Par : Jean-Philippe Vennin
16 déc. 2016 à 15:30

Si la principale nouveauté concernant la manche française du Championnat du monde des Rallyes, l'an prochain, est son changement de date, le parcours, qui a été présenté cette semaine, sera lui aussi en quelque sorte modifié.

Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Andreas Mikkelsen, Anders Jæger, Volkswagen Polo R WRC, Volkswagen Motorsport
Craig Breen, Scott Martin, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Volkswagen Polo R WRC, Volkswagen Motorsport
Eric Camilli, Benjamin Veillas, M-Sport Ford Fiesta WRC

Depuis son retour au calendrier du WRC l'année dernière, le Tour de Corse, qui retrouvera sa date printanière en 2017 (6-9 avril), a tenté le pari de spéciales moins nombreuses et globalement plus longues : neuf en 2015 - dont la moitié avait d'ailleurs dû être annulée en raison des mauvaises conditions météo - et dix en 2016. Mais l'épreuve insulaire était aussi la deuxième plus longue de la saison, avec ses 390,92 kilomètres chronométrés, derrière un Rallye du Mexique frôlant les 400 kilomètres de spéciales (399,67 km pour être précis).

Or, si les dix spéciales et six parcours différents sont maintenus, deux de ceux-ci voient donc leur kilométrage réduit. La première des deux spéciales du vendredi (ES1/3), Acqua Doria - Albittreccia, disputée à deux reprises, passe de 49,72 km à 31,20 km et devient Pietrosella - Albittreccia. La seconde du samedi (ES6/8), Novella - Pietralba, passe de 30,80 km à 17,25 km et s'appelle désormais Novella tout court.

Les quatre autres secteurs chrono demeurent inchangés, et notamment les deux plus longs que sont Orezza - La Porta - Valle di Rostino (couru deux fois le samedi) et Antisanti - Poggio di Nazza (une fois le dimanche) avec respectivement 53,72 km et 53,78 km.

Au total, la distance à parcourir contre le chronomètre tombe à 316,76 km – soit une diminution de près de 20%.

Priorité aux spectateurs

L'argument avancé pour ce changement par les organisateurs et la Fédération française du sport automobile (FFSA) est d'attirer davantage de public au bord des routes sur l'île de Beauté.

Une fois de plus, l’objectif de la FFSA est de permettre au plus grand nombre de fans de profiter d’un décor magique et d’un événement unique sur l’île de beauté”, affirme en effet David Serieys, le directeur de course, cité par le site officiel du WRC.

Nous réservons aux concurrents du WRC un itinéraire plus court pour 2017, mais toujours aussi difficile. Un rallye extrêmement disputé en sera le résultat, et nous espérons que cela attirera le plus de monde possible.”

De deuxième manche la plus longue sur les 13 de la saison en 2016, comme on l'a vu, le Tour de Corse deviendra la 11e seulement si le kilométrage des autres rallyes demeure peu ou prou inchangé.

Prochain article WRC
Camilli devrait courir, Østberg sur une WRC 2017

Previous article

Camilli devrait courir, Østberg sur une WRC 2017

Next article

Des spéciales en direct sur Red Bull TV l'année prochaine

Des spéciales en direct sur Red Bull TV l'année prochaine

À propos de cet article

Séries WRC
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Actualités