Toyota dans les temps pour le Rallye Monte-Carlo

Toyota est confiant quant à l'avancée de ses préparatifs pour le Rallye Monte-Carlo, mais la grande inconnue demeure le niveau de performance de la concurrence.

Toyota dans les temps pour le Rallye Monte-Carlo

Les constructeurs du WRC ne ménagent pas leurs efforts à quelques semaines maintenant de l'ouverture de la saison 2022. Le mois prochain, le Rallye Monte-Carlo lancera officiellement une nouvelle ère technique et technologique avec l'entrée en compétition des voitures répondant à la réglementation Rally1. Pour s'y conformer, Toyota, Hyundai et M-Sport Ford ont construit de nouvelles autos disposant d'un châssis renforcé et embarquant un système hybride standard de 100 kW.

Le travail de développement a été intensif et les préparatifs pour la première échéance le sont tout autant. Chez Toyota, la nouvelle GR Yaris a bouclé des tests au début du mois en France et, malgré des performances satisfaisantes, les Champions du monde continuent de travailler sans relâche.

"Dans l'ensemble, je pense être satisfait de la situation actuelle, mais évidemment nous ne pouvons pas du tout nous relâcher", confie le directeur d'équipe Jari-Matti Latvala. "Nous travaillons à 100% en permanence pour que tout soit prêt, mais la voiture fonctionne et nous sommes raisonnablement heureux de notre niveau de performance. Mais bien sûr, le plus excitant sera d'aller sur le Monte-Carlo sans savoir quel est le niveau des autres."

Directeur technique de Toyota, Tom Fowler estime que l'équipe est en "bonne position" avant la première épreuve 2022 maintenant que la GR Yaris a passé l'inspection d'homologation par la FIA.

"Je dirais que nous sommes en bonne position dans le processus de développement à ce stade", confirme-t-il. "Nous sommes assez avancés en matière de spécification de la voiture et concernant notre spécification pour le Monte-Carlo, jusqu'aux derniers détails liés au pilote. Nous construisons les voitures pour le Monte-Carlo, donc l'atelier est incroyablement actif. Dans ce domaine, nous sommes dans une bonne position."

"Concernant notre situation plus générale, nous avons passé l'inspection d'homologation avec la FIA la semaine dernière et nous apportons simplement quelques touches finales sur le plan administratif, mais globalement, tout est en ordre pour se présenter au Monte-Carlo avec la meilleure voiture possible. Nous avons tout donné et nous sommes prêts."

Pour le premier rallye de la saison, Toyota engagera quatre autos du 20 au 23 janvier avec au volant Elfyn Evans, Kalle Rovanperä, Sébastien Ogier et Takamoto Katsuta.

Propos recueillis par Tom Howard

Lire aussi :

partages
commentaires
Evans prédit une lutte pour le titre "très ouverte" en 2022
Article précédent

Evans prédit une lutte pour le titre "très ouverte" en 2022

Article suivant

Votez - Qui est votre pilote de l'année 2021 ?

Votez - Qui est votre pilote de l'année 2021 ?
Charger les commentaires