Toyota teste sa WRC hybride pour 2022

Entre deux rallyes du Championnat du monde, Toyota est à pied d'œuvre au Portugal pour préparer l'avenir.

Toyota Gazoo Racing a bouclé ses premiers essais complets avec la spécification 2022 de sa voiture Rally1 au Portugal. Organisés sur terre, ces tests étaient supervisés par Tom Fowler, directeur technique de l'équipe. Ils font suite au premier roulage en Finlande le mois dernier de l'auto, basée sur le modèle GR Yaris et équipée du kit hybride. À cette occasion, le pilote d'essais de la marque, Juho Hänninen, a couvert 600 kilomètres.

La confirmation de la présence de cette nouvelle machine au Portugal est intervenue par le biais d'une vidéo publiée par Toyota ce vendredi. La voiture y apparaît fortement camouflée, comme l'ont également fait M-Sport et Hyundai avec leurs nouveaux modèles récemment, mais les entrées d'air nécessaires au refroidissement des batteries sont clairement visibles.

Lire aussi :

Les images de Toyota permettent également d'avoir un premier aperçu du cockpit et de la nouvelle cellule de survie destinée à protéger l'équipage. Il s'agit là aussi d'une nouveauté majeure du prochain cycle réglementaire, imposée par la FIA et décrite comme une avancée importante en matière de sécurité.

"Nous avons commencé notre programme d'essais en Finlande, où nous avons fait un shakedown ainsi que des vérifications système", explique Tom Fowler. "C'est un projet vraiment passionnant car de nombreuses choses ont changé : nous avons dû revoir la quasi-totalité de la voiture et des systèmes. C'était un véritable plaisir de travailler avec notre excellente équipe d'ingénieurs, designers et techniciens afin que cette voiture soit prête, et maintenant nous sommes ici au Portugal pour que la voiture trouve son rythme sur terre et commence réellement à expérimenter ce que l'on doit attendre d'une WRC."

"Nous allons collecter beaucoup de données et revenir à l'usine en Finlande, où nos ingénieurs et designers passeront en revue toutes ces informations afin de préparer les prochaines étapes de développement qui se feront en Finlande, ainsi qu'autour d'autres lieux de test en Europe jusqu'à la fin de l'année, moment où nous homologuerons la voiture pour le Monte-Carlo prévu pour le début de la saison 2022."

Alors que le championnat WRC vit une pause très courte entre la manche du Portugal et le Rallye de Sardaigne la semaine prochaine, Toyota n'est pas la seule équipe à œuvrer pour 2022 ces jours-ci puisque M-Sport teste également sa nouvelle monture à la frontière espagnole, axant notamment son roulage sur l'endurance et les conditions de route difficiles.

partages
commentaires
Un nouveau format pour le 70e anniversaire du Rallye de Finlande
Article précédent

Un nouveau format pour le 70e anniversaire du Rallye de Finlande

Article suivant

Ogier et Toyota vont discuter de leurs projets pour 2022

Ogier et Toyota vont discuter de leurs projets pour 2022
Charger les commentaires