Un acte manqué pour Hyundai en Argentine

Finalement, Hyundai aura plutôt fait bonne figure lors du Rallye d'Argentine. Passée la déception du report, pour l'année prochaine, de la nouvelle génération de la i20 WRC, l'équipe coréenne a montré un bon rythme sur les spéciales accidentées de Villa Carlos Paz.

Sans de  quelques problèmes mécaniques et sorties de routes, Hyundai était d'ailleurs en mesure de placer au moins deux de ses pilotes dans les points. Las, les aléas de la course en ont décidé autrement, et seul Dani Sordo a tiré son épingle du jeu.

L'Espagnol, cinquième à l'arrivée du rallye, aurait cependant pu viser une place sur le podium. Déjà handicapé par une direction assistée défaillante le vendredi, Sordo a ensuite du revoir ses ambitions à la baisse en raison d'un problème électrique sur la dernière spéciale du samedi (E.S. 10 : San Marcos => Characato), alors qu'il était en lutte avec Martin Prokop. Qu'à cela ne tienne, l'Ibère est reparti le cœur vaillant en découdre avec Jari-Matti Latvala, pour finalement s'accaparer une cinquième place entièrement méritée, ainsi que deux points sur la Power Stage.

"Ce rallye a été très éprouvant, et je suis heureux d'en avoir vu le bout pour marquer de précieux points pour l'équipe", expliquait, philosophe, le pilote Hyundai au terme du rallye, "On a eu une paire de problèmes techniques, mais je pense qu'on était globalement dans le rythme."

On a eu une paire de problèmes techniques, mais on était globalement dans le rythme

Dani Sordo, pilote Hyundai, cinquième du Rallye d'Argentine

Dans le rythme, les Hyundai y étaient effectivement. Thierry Neuville, lui aussi revenu d'entre les morts après une crevaison le vendredi, a usé d'huile de coude pour remonter dans la hiérarchie et pouvoir viser raisonnablement une place sur le podium.

Jusqu'à la Power Stage (E.S. 12 : El Condor), et une sortie de route rédhibitoire : "Pour moi, cette épreuve se termine un peu en eau de boudin", regrette le Belge, "On était dans le coup pour marquer de gros points, mais cette erreur sur la toute dernière spéciale nous coûte chère. J'ai voulu trop attaqué et j'ai perdu l'arrière dans un gauche rapide. J'aurais du me contenter d'assurer ma position [à ce moment précis du rallye, Neuville est quatrième, en prise avec Elfyn Evans pour le gain de la troisième place], et ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre."

L'équipe Hyundai a donc perdu une belle occasion de faire le trou au championnat du monde des équipes. Plus que cela, la marque coréenne a du céder sa place de dauphin de Volkswagen à Citroën, revenue à égalité de points. Le succès de Kris Meeke permettant au constructeur français de prendre l'avantage au nombre de victoires.

Malgré la déception, Hyundai a cependant eu la confirmation ce weekend que sa voiture conservait une pointe de vitesse décente. De quoi augurer d'une belle bataille avec Citroën à l'avenir.

A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye d'Argentine
Pilotes Dani Sordo , Hayden Paddon , Thierry Neuville
Équipes Hyundai Motorsport
Type d'article Actualités
Tags dani sordo, hayden paddon, hyundai i20 wrc, michel nandan, rallye d'argentine, thierry neuville