Un Ogier "comblé" dépasse Grönholm dans l'Histoire

Avec 101 points d’avance sur Jari-Matti Latvala à trois épreuves de la fin du championnat, Sébastien Ogier a remporté sa troisième couronne mondiale.

Le Français a impressionné sur les routes poussiéreuses d’Australie, remportant un Rallye qui ne lui semblait pas promis et durant lequel il a surmonté la difficulté engendrée par l’ordre des départs durant les deux premières journées. 

Dans une épreuve où les écarts sont restés serrés de bout en bout, le pilote Volkswagen s’est finalement imposé avec 12 secondes d’avances sur Latvala et 32 sur Meeke. Il s’agit de sa septième victoire cette saison en compagnie de son copilote Julien Ingrassia. Les deux hommes, comme en 2013 et 2014, ont décroché leur sacre en signant une victoire. 

On se souviendra qu’il y a deux ans, ils avaient cru remporter leur premier titre mondial sur ce même Rallye d’Australie, avant de devoir finalement patienter pour un petit point suite à la crevaison de Mikko Hirvonen.

"C’est un sentiment fantastique d’être de nouveau Champion du Monde! Je suis comblé", se réjouit Ogier. "Le premier titre mondial sera évidemment toujours spécial, mais les émotions sont toujours irrésistibles, à chaque fois."

"C’était une bataille incroyablement intense ici en Australie", raconte-t-il. "Parce que l’écart sur Kris [Meeke] et Jari-Matti [Latvala] était si petit durant tout le week-end, je n’ai pas eu le temps du tout de penser au titre. Même ce matin j’avais une seule approche : à fond." 

"Je suis maintenant juste vraiment heureux que Julien et moi ayons gagné notre troisième titre avec une victoire. Cela prendra probablement du temps pour vraiment réaliser ce que nous avons accompli ensemble, avec notre équipe fantastique au cours des trois dernières années. Le fait d’avoir aussi gagné le titre constructeurs avec l’équipe Volkswagen est évidemment la cerise sur le gâteau."

Un peu plus haut dans l’Histoire

Outre ce troisième titre évidemment historique, le Français continue d’affoler les compteurs de la discipline en se rapprochant de certains repères historiques.

L’un d’entre eux a même été effacé : avec la 31e victoire de sa carrière en WRC, Ogier détrône Marcus Gönholm de la deuxième place au palmarès du nombre de victoires, dominé de très loin encore par Sébastien Loeb et ses 78 succès. Il compte également un titre de plus que le Finlandais désormais. 

Ogier s’installe aussi au quatrième rang de l’Histoire au nombre de titres mondiaux. Avec ses trois titres consécutifs, il reste encore devancé par Sébastien Loeb (9 sacres), Tommi Mäkinen (4) et Juha Kankkunen (4). 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye d'Australie
Pilotes Sébastien Ogier , Julien Ingrassia
Type d'article Actualités
Tags champion du monde, chiffres, classement, histoire, pilotes, record, statistiques, titre