WRC
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé

Une victoire "aussi importante que la première" pour Kris Meeke

partages
commentaires
Une victoire "aussi importante que la première" pour Kris Meeke
Par :
23 mai 2016 à 14:30

Avec sa victoire au Portugal, le Britannique s'est positionné encore un peu plus pour l'avenir incarné par la nouvelle Citroën DS3 WRC, qu'il pilotera en 2017.

Le vainqueur Kris Meeke, Abu Dhabi Total World Rally Team
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team
Les vainqueurs Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team
Les vainqueurs Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team
Les vainqueurs Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team
Les vainqueurs Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team
Kris Meeke, Abu Dhabi Total World Rally Team
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi World Rally Team
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi World Rally Team

Vainqueur en Argentine l'année dernière, Kris Meeke a ajouté un deuxième succès à son palmarès en WRC ce week-end au Portugal. En tête dès la première spéciale du vendredi (après la courte super spéciale de jeudi soir qui faisait office de prologue), le pilote de l'Abu Dhabi Total World Rally Team n'a cessé d'augmenter son avance jusqu'en milieu de deuxième étape, moment où il s'est mis à assurer et à gérer l'écart avec les Volkswagen de Sébastien Ogier et Andreas Mikkelsen. Il avait alors remporté sept des neuf "véritables" spéciales déjà courues.

Dix ans après Loeb...

Cette victoire est la première depuis fort longtemps d'une équipe privée en Championnat du monde des rallyes, Meeke disputant une saison incomplète en 2016 pour le compte de l'Abu Dhabi World Rally Team de Khalid Al-Qassimi, qui engage des DS3 WRC confiées au préparateur français PH Sport. La première, en fait, depuis celles de Sébastien Loeb, il y a tout juste dix ans, sur la Xsara bleue engagée par l'équipe belge Kronos lors de la précédente pause d'un an décidée par la marque aux Chevrons pour préparer une nouvelle voiture. L'histoire se répète...

"Je dois d’abord remercier toute l’équipe et PH Sport pour le travail fourni ce week-end." Tels ont d'ailleurs été les premiers mots prononcés par le héros du jour quand il est revenu, un peu plus à froid, sur sa victoire après l'émotion du point stop de la dernière spéciale. "Nous avons conquis cette victoire face à une concurrence de premier plan, et cette performance revêt une importance particulière pour moi en tant que pilote."

Malgré une position de départ avantageuse (la treizième vendredi matin) et ses bonnes prestations du Monte-Carlo et de la Suède - ses deux dernières participations - où il avait occupé la deuxième place derrière Ogier, Meeke ne semblait pas très optimiste avant le Portugal. Son argument était que les DS3 WRC, même parfaitement préparées, n'évoluaient plus par rapport à leurs concurrentes. L'ancien protégé de Colin McRae cachait-il son jeu ?

"Avant le départ, je ne savais pas trop à quoi m’attendre", dit-il, allant dans le même sens qu'avant le rallye mais affinant son analyse. "Même si j’ai fait beaucoup d’essais ces dernières semaines, je manquais clairement de kilomètres en course. Mais j’ai pu rouler vite et mener du début à la fin, en contrôlant mon avance à partir de samedi midi."

"J’ai encore été prudent aujourd’hui [dimanche], il y avait pas mal de pierres enchâssées dans Fafe, particulièrement au second passage."

Meeke a reconnu sans détour avoir profité du nettoyage de la route par les concurrents qui le précédaient dans l'ordre des départs. Mais encore fallait-il être là pour en bénéficier, si possible sans commettre la moindre erreur. Une victoire dans un des hauts lieux du WRC était à ce prix.

"C’est vraiment un sentiment très spécial de gagner ici. L’atmosphère est incroyable, avec un public parmi les plus passionnés au monde. On dit que la première victoire retire une épine du pied, mais j’ai le sentiment que celle-ci est tout aussi importante. Peu de pilotes ont gagné une course, mais nous sommes encore moins à en compter deux ! Maintenant, nous allons chercher à bâtir sur cela, lors des prochaines courses et surtout en 2017 pour évoluer au meilleur niveau !"

Tandis que se poursuit le développement d'une DS3 WRC entièrement nouvelle car répondant au nouveau règlement mis en place pour 2017, la prochaine destination de Meeke pour une nouvelle participation cette année n'a pas encore été indiquée. Abu Dhabi Total WRT fera l'impasse sur la Sardaigne, e, juin, et il sera absent en Pologne où la jeune garde représentée par Stéphane Lefebvre et Craig Breen sera de la partie. Mais l'équipe ayant mis une dizaine de manches à son programme, essentiellement en Europe, on pourait les retrouver, lui et son copilote Paul Nagle, en Finlande à la fin juillet.

Article suivant
Championnats - Mikkelsen repasse 2e derrière Ogier

Article précédent

Championnats - Mikkelsen repasse 2e derrière Ogier

Article suivant

Camilli - "Un vrai boost pour la confiance"

Camilli - "Un vrai boost pour la confiance"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye du Portugal
Pilotes Kris Meeke
Auteur Jean-Philippe Vennin