ES17 à 18 - Victoire en vue pour Rovanperä avant la Power Stage

Kalle Rovanperä n'a pas tremblé sur les deux spéciales précédant la Power Stage, augmentant encore un peu plus son avance sur Elfyn Evans au classement.

La victoire est désormais à portée de main pour Kalle Rovanperä sur le Safari Rally. Le Finlandais dispose en effet de 57"6 d'avance sur Elfyn Evans alors qu'il ne reste plus que la Power Stage à disputer ce dimanche.

De quoi lui permettre de voir venir, même si aucun rebondissement n'est à exclure sur l'épreuve africaine, d'autant plus que les concurrents ont déploré lors de leur premier passage un terrain particulièrement difficile, à l'instar de Thierry Neuville : "La route est déjà détruite, et la Power Stage promet d'être très difficile lors du second passage", a ainsi prévenu le Belge tôt ce matin lors de la première boucle.

Le plus dur est fait pour Rovanperä

Rovanperä présente tout de même d'un matelas suffisamment confortable pour rouler tranquillement et d'éviter tout problème sur les 10,53 km de parcours chronométrés qu'il reste à couvrir.

Le pensionnaire de Toyota semble d'ailleurs avoir d'ores et déjà levé le pied à partir de l'ES17, qu'il n'a terminée qu'en huitième position à plus de 20 secondes du pilote le plus rapide, Sébastien Loeb, qui a obtenu là son deuxième scratch du rallye.

L'Alsacien a d'ailleurs été la figure de proue d'un triplé français sur cette spéciale (il remportera du reste la suivante également), et même d'un quadruplé francophone, celui-ci ayant devancé Adrien Fourmaux, Sébastien Ogier et Thierry Neuville, dans cet ordre.

Au général c'est en revanche un quadruplé des Toyota qui se profile, avec on l'a dit Rovanperä en passe de décrocher sa quatrième victoire en six manches cette saison, devant Evans, Takamoto Katsuta et Ogier.

 

La cinquième place semble devoir quant à elle revenir à Neuville, le pilote Hyundai qui devance un vaillant Craig Breen. Jourdan Serdiridis est quant à lui sur le point de réaliser une véritable performance, le pilote privé évoluant en septième position.

Oliver Solberg a quant à lui été victime d'un nouveau problème technique sur la fin de l'ES18, après avoir déjà été la cible du fech-fech lors de la première spéciale de la journée. Le Suédois voit ainsi sa belle performance gâchée au Kenya sur cette dernière journée, et dégringole derrière le leader de la catégorie WRC2, Kajetan Kajetanowicz au classement provisoire, tout juste en dixième position.

À noter que Ott Tänak, déjà mal en point au classement, a été de nouveau contraint à l'abandon à l'issue de l'ES17 en raison d'un défaut au niveau de sa direction assistée. On ne sait pas encore s'il sera en mesure de participer à la Power Stage, dont le départ est prévu à 13h18 heure française.

Lire aussi :

Kenya Safari Rally - Classement à l'issue de l'ES18

partages
commentaires
ES14 à 16 - Rovanperä tient la corde malgré une spéciale annulée
Article précédent

ES14 à 16 - Rovanperä tient la corde malgré une spéciale annulée

Article suivant

Rovanperä remporte le Safari Rally et emmène un quadruplé Toyota

Rovanperä remporte le Safari Rally et emmène un quadruplé Toyota