Malgré la victoire de Toyota, Hyundai était 'mieux préparé'

Grâce à Elfyn Evans, l'équipe Toyota a remporté au Portugal son troisième rallye de la saison malgré la nette domination de Hyundai dans les spéciales.

Malgré la victoire de Toyota, Hyundai était 'mieux préparé'

En remportant le Rallye du Portugal ce dimanche, Elfyn Evans a permis à l'équipe Toyota Gazoo Racing de décrocher un troisième succès cette saison après quatre courses. En dépit des apparences et du résultat global de son équipe qui a placé trois de ses Yaris WRC dans le top 4, Jari-Matti Latvala a tenu à souligner la domination des pilotes Hyundai Motorsport sur les deux premières journées de l'épreuve.

"Honnêtement, Hyundai était très fort, c'est un fait. Nous n'avons pas eu la meilleure performance. Pourquoi donc ? Je pense parce qu'ils étaient globalement mieux préparés avec les nouveaux pneus terre", a avoué le Finlandais avant de mettre le doigt sur la probable raison de cet écart de performances. "Lors de nos tests [de préparation], nous avons eu des conditions humides et cela ne nous a pas donné une vision claire à 100% de ce que cela allait être dans des conditions sèches. En prenant en compte le fait que nos pilotes ont dû expérimenter les pneus, s'y adapter et trouver le feeling, bien sûr en ouvrant la route, ils ont fait du bon travail. En venant sur ce rallye, nous ne savions pas si nous pouvions gagner."

Dans son style caractéristique, le Gallois s'est montré régulier sans faire de vagues jusqu'au soir de la deuxième étape. Alors qu'il visait au mieux une place sur le podium, il a profité des abandons successifs de Neuville et Tänak, ainsi que des problèmes de pneus de Sordo (samedi après-midi) pour passer en tête du classement général. Mis sous pression par l'Espagnol, bien décidé à lui mener la vie dure le dimanche, il a littéralement cueilli à froid son adversaire en le déposant à plus d'une seconde au kilomètre dans l'ES16. Une performance qui l'a d'ailleurs définitivement propulsé vers la victoire tout en bluffant son patron.

"C'était une nouvelle spéciale exigeante, beaucoup de descentes et de crêtes aveugles, des virages serrés et une surface glissante également. C'était l'une de ces spéciales où si vous êtes confiant et engagé, vous pouvez faire une différence", a expliqué Latvala, qui avait reconnu cette spéciale quelques jours plus tôt. "J'ai vu les premiers temps intermédiaires et l'engagement. C'était génial de voir sa performance. Bien sûr, j'étais un peu inquiet qu'il puisse rester sur la route car la vitesse était assez élevée."

Lire aussi :

Au delà du double podium d'Evans et Ogier, le responsable du team Toyota est revenu sur le niveau affiché par Takamoto Katsuta. Quatrième ce week-end, le Japonais a signé son meilleur résultat en WRC tout en proposant une performance remarquable qui n'est pas passée inaperçue dans son équipe. "Taka [Katsuta] a fait un super week-end. Nous sommes vraiment satisfaits des étapes qu'il a pu franchir."

Dans le match pour la troisième place face au septuple Champion du monde au départ de la dernière étape, il a ensuite affiché un rythme presque anormal après sa prestation réalisée jusque-là.

"Au départ ce matin [dimanche], nous lui avons dit, en gros qu'il se battait avec Seb [Ogier] hier [samedi] – et c'était très intéressant à voir – je lui ai rappelé ce [dimanche] matin les éléments dont nous avions discuté avec l'équipe, Sébastien [Ogier] avait deux pneus tendres flambant neufs. 'Pense à prendre la quatrième place sur ce rallye. C'est ton meilleur résultat à ce jour. Ton temps pour le podium viendra'. De ce point de vue, je pense qu'il voulait s'assurer de prendre la quatrième place. Il a piloté intelligemment."

partages
commentaires
Ole Christian Veiby suspendu six mois !
Article précédent

Ole Christian Veiby suspendu six mois !

Article suivant

Max Mosley, ancien président de la FIA, est mort

Max Mosley, ancien président de la FIA, est mort
Charger les commentaires