WRC
01 août
-
04 août
Événement terminé
22 août
-
25 août
Jour 4 en cours . . .
C
Rallye de Turquie
12 sept.
-
15 sept.
Prochain événement dans
17 jours
C
Rallye de Grande-Bretagne
03 oct.
-
06 oct.
Prochain événement dans
38 jours
C
Rallye de Catalogne
24 oct.
-
27 oct.
Prochain événement dans
59 jours
C
Rallye d'Australie
14 nov.
-
17 nov.
Prochain événement dans
80 jours

Volkswagen - "Nous avons douté de nous-mêmes"

partages
commentaires
Volkswagen - "Nous avons douté de nous-mêmes"
Par :
31 oct. 2016 à 11:32

Sven Smeets, le directeur de Volkswagen Motorsport, qui a succédé à Jost Capito à partir du Tour de Corse, a déclaré que le quatrième titre consécutif de la marque allemande venait conclure une saison pourtant difficile.

Sven Smeets, directeur de Volkswagen Motorsport
Andreas Mikkelsen, Anders Jæger, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Dr. Frank Welsch, Julien Ingrassia, Sébastien Ogier, Volkswagen Motorsport, Thierry Neuville, Hyundai Motorsport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Sven Smeets, directeur Volkswagen Motorsport
Sebastien Ogier, Julien Ingrassia, VW Polo WRC, Volkswagen Motorsport
L'équipe Volkswagen Motorsport célèbre son titre
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, VW Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Andreas Mikkelsen, Anders Jäger, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Miikka Anttila, Anders Jæger, Julien Ingrassia, Sébastien Ogier, Andreas Mikkelsen, Jari-Matti Latvala, Volkswagen Motorsport
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, VW Polo WRC, Volkswagen Motorsport

Après le quatrième titre obtenu tant par Sébastien Ogier que par Julien Ingrassia en Catalogne, du côté des pilotes et des copilotes, Volkswagen a également coiffé la couronne des constructeurs pour la quatrième fois, ce week-end en Grande-Bretagne.

Mais celle-ci a beau mettre Volkswagen a égalité avec Citroën pour l'obtention de quatre "grands chelems" consécutifs (la marque française en ayant réalisé de 2009 à 2012, soit juste avant le début du règne de Volkswagen), il n'en fut pas moins le plus difficile à obtenir - et le RAC, même si Sébastien Ogier a toujours contrôlé la situation, n'a pas non plus été une promenade de santé en présence du Dr. Frank Welsch, membre du directoire de la marque chargé du développement.

Je dois dire que ça a commencé vendredi avec quelques frayeurs. Après quatre spéciales, deux de nos voitures avaient un problème”, a rappelé Sven Smeets, le directeur de Volkswagen Motorsport, dimanche après-midi.

Dans la troisième, Seb [Ogier] a dit qu'il avait un très mauvais bruit au niveau de la transmission. On lui a demandé d'y aller doucement avec la voiture, ce qu'il a fait, et puis il a eu un problème à l'arrivée de la dernière [le même jour]. Cela a fait que nous étions fébriles tout le long du samedi et du dimanche... jusqu'à ce que nous rentrions à bon port à Llandudno.”

Avant cela, Andreas Mikkelsen, en fin de matinée du vendredi, et Jari-Matti Latvala, dans l'après-midi, s'étaient tous deux retrouvés en propulsion après la casse d'un arbre de transmission, perdant beaucoup de temps.

Les pièces sont déjà sur le chemin du retour vers Hanovre”, a indiqué l'ancien copilote de Freddy Loix et François Duval. “Nous avons une idée [de l'origine du problème], mais ne sommes pas sûrs encore. Nous devons résoudre cela avant l'Australie.”

“Nous sommes désolés pour Andreas [Mikkelsen] qui n'a pas été en mesure de défendre sa seconde place au championnat. Bien sûr, nous préférerions qu'il n'ait pas 14 points de retard avant de se rendre en Australie. C'est notre gros objectif cette semaine.”

Quatre défaites

L'équipe du constructeur de Wolfsburg a beau compter huit victoires en 12 rallyes au soir du RAC, cela n'en signifie pas moins qu'elle s'est inclinée à quatre reprises cette année contre une seule les deux saisons précédentes. Et encore peut-elle se féliciter que la Hyundai victorieuse en Argentine et en Sardaigne ait représenté à chaque fois l'équipe B du constructeur coréen (celle de Volkswagen s'est également imposée une fois, en Pologne), et que la Citroën de Kris Meeke, deux fois vainqueur pour le compte d'Abu Dhabi Total World Rally Team, n'était pas inscrite au championnat des constructeurs.

Je dois remercier Seb [Ogier]. Sans lui, nous ne serions pas une nouvelle fois champions des constructeurs.

Sven Smeets, directeur de Volkswagen Motorsport

De fait, si les points de la voiture victorieuse sont revenus à l'équipe B de Volkswagen au Portugal, Sébastien Ogier, troisième, avait quant à lui récolté pour l'équipe première ceux de la voiture classée deuxième. Et en Finlande, Jari-Matti Latvala, deuxième, avait rapporté les 25 points de la victoire à son employeur.

Comme je l'ai dit avant, cela n'a pas été une année facile”, a insisté Smeets. “Nous avons eu six vainqueurs différents et Andreas n'a gagné en Pologne qu'après que Ott [Tänak] a eu des problèmes. Ensuite, nous avons commencé à douter de nous-mêmes. L'Allemagne a été un grand soulagement et Seb nous a fourni une nouvelle performance fantastique là-bas. Je dois le remercier. Sans lui, nous ne serions pas une nouvelle fois champions des constructeurs.”

Article suivant
Championnats - La passe de quatre pour Volkswagen

Article précédent

Championnats - La passe de quatre pour Volkswagen

Article suivant

Ogier - "Le vendredi, j'étais très stressé"

Ogier - "Le vendredi, j'étais très stressé"
Charger les commentaires