Les WRC actuelles modifiées seront éligibles en 2022

Les WRC de la génération actuelle seront autorisées à participer au Championnat du monde des Rallyes l'année prochaine, mais elles devront pour cela subir une réduction de puissance.

Les WRC actuelles modifiées seront éligibles en 2022

Le WRC s'apprête à rentrer dans une nouvelle ère en passant à la nouvelle réglementation Rally1 hybride en 2022. M-Sport, Toyota et Hyundai, les trois équipes inscrites en mondial, développent depuis plusieurs mois déjà de nouvelles voitures intégrant un système hybride de 100 kW qui feront leur première apparition lors de la 90e édition du Rallye Monte-Carlo (19-23 janvier).

À l'origine, le passage au Rally1 a entraîné la fin des World Rally Car, mais la FIA a depuis confirmé à Motorsport.com que la génération des voitures introduite en 2017 pourrait toujours participer aux épreuves du WRC l'année prochaine.

Pour pouvoir concourir, les "anciennes" WRC rouleront avec environ 30 chevaux de moins que les spécifications actuelles, grâce à une modification de la bride du turbo. Cette réduction de puissance aura pour but de s'assurer qu'elles ne seront pas en mesure de rivaliser, voire même de faire mieux, que leurs remplaçantes. À ce stade, le plan s'oriente vers les pilotes privés et les gentlemen drivers qui possèdent actuellement des WRC.

"Les voitures pourront participer aux épreuves l'année prochaine et en terme d'intérêt manifesté, de la part des équipes, il n'y en a pas beaucoup", a expliqué le département rallye de la FIA à Motorsport.com."La priorité est de soutenir les privés et les gentlemen drivers qui ont déjà les voitures et veulent continuer à participer aux épreuves du WRC. Le seul changement sur les voitures sera le passage de la bride [du turbo] de 36 mm à 33,7 mm, ce qui représente une réduction de puissance de 30 chevaux."

Parmi les trois équipes du WRC, M-Sport a l'habitude d'utiliser des programmes clients, et bien qu'il soit heureux que les voitures actuelles soient toujours éligibles, le directeur de l'équipe, Richard Millener, a déclaré que l'objectif de son équipe était principalement d'aligner des Rally1 "clientes" l'année prochaine. En septembre, l'équipe britannique a révélé qu'elle avait reçu "beaucoup d'intérêt" pour sa nouvelle Puma Rally1.

"Notre intention est de faire courir des voitures clientes dans la nouvelle catégorie Rally1", a déclaré Millener. "C'est pourquoi ces règlements techniques ont été élaborés, afin de rendre les voitures plus simples et plus abordables dans de nombreux domaines."

"Cela devrait nous permettre d'avoir plus de Rally1, ce qui, nous le savons tous, a manqué ces dernières années. Les anciennes voitures seront toujours là, mais comme pour tout, il faut parfois aller de l'avant. Il faut regarder vers l'avenir et non vers le passé. Les voitures sont là et peuvent être utilisées, ce qui est formidable, mais l'avenir reste les voitures hybrides et la nouvelle réglementation, et c'est sur cela que nous allons nous concentrer."

Le mois prochain, le Rallye de Monza sera la 58e et dernière épreuve disputée par la génération 2017 des WRC.

Lire aussi :

partages
commentaires
Photos - Neuville met le feu à l'asphalte espagnol
Article précédent

Photos - Neuville met le feu à l'asphalte espagnol

Article suivant

Sébastien Loeb en test avec M-Sport en Espagne !

Sébastien Loeb en test avec M-Sport en Espagne !
Charger les commentaires