WRC - Carlos Sainz : Le retour de Loeb "était vraiment bon"

Même si la F1 prend obligatoirement du temps dans son planning depuis les débuts de son fils avec Toro Rosso, Carlos Sainz demeure un passionné de sport auto au sens large et ne perd pas une miette de ce qui se passe dans les autres disciplines

Même si la F1 prend obligatoirement du temps dans son planning depuis les débuts de son fils avec Toro Rosso, Carlos Sainz demeure un passionné de sport auto au sens large et ne perd pas une miette de ce qui se passe dans les autres disciplines.

Celui qui représentait Peugeot pour son retour sur le Dakar cette année a bien entendu suivi de près la pige de Sébastien Loeb sur le Monte-Carlo, en ouverture de saison WRC. Et n'a pas manqué de saluer à Jerez la performance de l'Alsacien, au micro de ToileF1.

"Je suis les premiers pas de Carlos en F1. Mais c'est lui qui doit parler de la F1, pas moi", commence l'Espagnol. "Je suis le sport auto ; le WRC. J'aime aussi le MotoGP. Je suis un grand fan de sport mécanique".

"Je pense que le retour de Loeb était vraiment bon! Il a fait un retour remarquable dès la première journée. Bien entendu, il y a eu cet accident, mais il était en grande forme. Il roule en WTCC, et ça le garde en bonne forme!"

Ses deux titres WRC, Sainz les a remportés avec Toyota. Inutile de dire que le Champion voit ainsi le retour du géant japonais en WRC d'un bon œil, même si son parcours professionnel a été récemment lié au retour de VW.

"Je pense que le fait qu'un grand constructeur comme Toyota décide de revenir en WRC est une superbe nouvelle pour tous les fans et la famille du rallye", confie-t-il à ToileF1. "Vous savez, on a vu beaucoup de bons manufacturiers quitter le sport auto ces dernières années. Maintenant, on voit Peugeot revenir sur le Dakar, Honda chez McLaren en F1, Toyota en WRC… C'est la meilleure chose qui peut arriver pour le sport auto en général, et c'est vraiment très bien".

Quant au format du sport, il n'est pas si différent de 1992, année de son dernier titre.

"Je pense que ça n'a pas tant changé que ça. Les autos sont bien sûr un peu différentes. J'ai eu l'opportunité de tester et de développer la Polo et j'ai des retours sur ce qu'est une voiture de rallye contemporaine. Cela reste un championnat très compétitif".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Pilotes Carlos Sainz , Sébastien Loeb
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités