WRC - Citroën veut confirmer en Suède

Les résultats sont parfois trompeurs

Les résultats sont parfois trompeurs. La marque aux chevrons a beau n'avoir placé aucun de ses pilotes sur le podium du Rallye Monte Carlo, la nouvelle Citroën DS3 WRC semble être bien née.

En témoignent notamment l'excellente première partie de course de Sébastien Loeb, mais aussi le meilleur temps de Kris Meeke sur la Power Stage. Dans ces conditions, tous les espoirs semblent permis du côté français, à plus forte raison que l'équipe étrennera officiellement en Suède la spécification 2015 de la DS3.

La nouvelle monture présente notamment une géométrie des suspensions arrières revue et corrigée. Un gros travail a aussi été abattu au niveau aérodynamique afin de favoriser la V-Max, élément qui pourrait bien s'avérer déterminant sur les spéciales rapides serpentant dans les forêts suédoises.

"La version 2015 de la DS3 WRC a signé la majorité des temps scratch lors du Monte Carl'", explique Yves Matton, le patron de Citroën Racing. "Nous sommes donc optimistes quant à la suite des événements ce weekend".

L'optimisme est aussi de rigueur du côté des pilotes, et notamment de Mads Ostberg, toujours en verve sur l'épreuve scandinave. Le pilote norvégien, qui a terminé sur le podium lors des quatre dernières éditions, évoluera même à domicile sur certaines spéciales du vendredi.

Le tracé effectuera en effet un décrochage par la Norvège, alors qu'Ostberg a remporté le weekend dernier le Finnskog Rally, épreuve comptant pour le championnat national. Une répétition grandeur nature idéale en vue du Rallye de Suède.

Quatrième du Rallye Monte Carlo, Ostberg se veut confiant à l'approche de la deuxième manche de la saison : "Le Rallye de Suède est l'un des moments clés de mon calendrier. Notre position de départ ne nous procurera ni un avantage ni un désavantage. En nous élançant de la quatrième place, nous savons que ce sera ni parfait et ni complètement handicapant quelles que soient les conditions".

Kris Meeke se montre lui aussi impatient d'en découdre, même si son expérience sur la neige reste encore limitée. Le pilote britannique ne participera en effet qu'à son second Rallye de Suède ce weekend : "J’avais vraiment apprécié ma première participation en Suède en 2014. Les conditions n’étaient pas parfaites avec des températures assez élevées, mais c’était pourtant génial de piloter sur ces routes".

L'an passé, Meeke avait vu sa course ruinée par une sortie de route, et n'avait pu terminer mieux que dixième. Un résultat que l'Irlandais espère bien améliorer cette année : "Un objectif réaliste est un top 5 ou un top 6. Je dois encore apprendre et être constant. Je vais rouler à ma propre limite, fixée par mon expérience personnelle".

Les pilotes Citroën ont bouclé le Rallye Monte Carlo aux quatrième (Ostberg), huitième (Loeb) et dixième place (Meeke). Des résultats qui auraient pu être meilleurs sans divers faits de course. L'objectif de la marque française sera donc de réaliser une course propre en Suède afin de concrétiser.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Pilotes Sébastien Loeb , Kris Meeke , Mads Østberg , Yves Matton
Type d'article Actualités