WRC - Des voitures plus rapides et plus agressives

Si le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA n’a accouché d’aucun règlement technique précis, vendredi au Mexique – puisqu’on sait que celui-ci doit être modifié en 2017 et pour les années suivantes –, une annonce d’importance y a toutefois été faite : après la prochaine saison, les World Rally Cars deviendront plus rapides et plus agressives, selon le souhait de la Fédération.

L’intention, avec ce nouveau règlement, est de produire une voiture qui ait une apparence bien plus dynamique et distincte, qui exhibe son caractère et sa diversité,” dit le communiqué de la FIA.

Résumons: la puissance moteur sera portée à 380 chevaux au lieu de 300 actuellement; la bride du turbo passera, elle, de 33 à 36 mm, procurant bien sûr une plus grande puissance; la pression du turbo sera fixée à 2,5 bars; et le poids minimum de la voiture sera réduit à 1175 kilos (soit 25 de moins).

L’aspect visuel, quant à lui, sera amélioré grâce notamment à une carrosserie plus large autour des roues avant et arrière, une plus grande liberté du côté des appendices aérodynamiques à l’avant et un plus gros aileron arrière. En bref, un package aéro largement revu et corrigé.

Le promoteur satisfait

Le promoteur du WRC s’est dit satisfait de cette évolution allant vers plus de performance pour les voitures et les pilotes, et de spectacle pour les spectateurs au bord des spéciales ou sur un écran.

Cette discipline déjà exaltante le deviendra encore plus en 2017 grâce à l’approbation aujourd’hui, par le Conseil Mondial du Sport Automobile, de nouveaux principes concernant la réglementation technique,” a déclaré par voie de communiqué Oliver Ciesla, Directeur général de WRC Promoter. “Les passionnés ont toutes les raisons d’être excités par la direction positive qu’emprunte le WRC.”

Reste désormais à connaître les détails du futur règlement technique, et même le type de voiture qui sera retenu puisque l’idée a été avancée dans un passé récent de revenir à des WRC de plus grand volume après la génération des petites compactes (DS3, Fiesta, Polo...) apparue en 2011.

On le sait, certains constructeurs, déjà présents ou non en WRC, attendent de connaître ce nouveau règlement pour s’engager dans le championnat ou y rester. Les modifications annoncées hier leur donnent sans doute un premier élément de réponse.  

A propos de cet article
Séries WRC
Type d'article Actualités
Tags fia, wrc