ES10 à 12 - Ogier deuxième derrière Meeke samedi soir

Le leader du championnat a retrouvé à la deuxième place au terme de la deuxième étape en Espagne, alors que le rallye a tourné au désastre en une seule spéciale pour Hyundai qui a vu abandonner ses deux voitures les mieux placées.

Comptant 14,5 secondes d'avance sur Ott Tänak à la mi-journée, Kris Meeke a conservé la même avance, mais sur Dani Sordo, à l'issue de la première des trois spéciales de l'après-midi, remportée par Thierry Neuville. Cet écart a ensuite légèrement diminué, passant à 14,1 secondes sur le même Sordo après l'ES11 puis à 13,9 secondes après l'ES12 sur... Sébastien Ogier, auteur de deux meilleurs temps de suite et passé devant son équipier Ott Tänak pour un dixième de seconde. En enchaînant par un troisième scratch dans la super spéciale de Salou, le Français a ensuite réduit l'écart à 13 secondes.

Et Sordo ? L'Espagnol a été victime d'une pierre bien planquée dans un fossé de cette dernière vraie spéciale du jour, heurtée également par un de ses équipiers chez Hyundai, Andreas Mikkelsen, ainsi que par Tänak et Mads Østberg. Direction cassée, Sordo a dû hélas dû renoncer devant son public. Même cause, même punition pour Mikkelsen, alors que les deux Ford ont pu rester en course.

Passé en tête dès la première spéciale du jour, samedi matin, Meeke conserve donc cette position avant les 75 kilomètres de la dernière étape, dimanche, avec ces 13 secondes d'avance sur Ogier qui ne fera peut-être pas tout pour aller chercher la victoire du fait qu'il est engagé dans la lutte pour le titre.

"Cela a été une bonne journée. Ce matin, on a été en mesure de reprendre tout le monde et cet après-midi, il fallait juste ne rien faire de stupide", a déclaré Meeke au point stop de l'ES12. "Il reste une super spéciale piégeuse ce soir, et je ne me suis pas couvert de gloire dans la super spéciale en Allemagne ! On doit rester concentrés."

La super spéciale s'est cette fois bien passée pour le pilote Citroën, avec un deuxième temps, comme pour Ogier enfin satisfait ce samedi après-midi du set-up de sa Ford, modifié à plusieurs reprises.

"La seconde boucle a été meilleure que la première", a confirmé ce dernier après l'ES12 lui aussi. "On s'est tenus à l'écart des ennuis et on a un meilleur feeling avec la voiture. J'espère qu'on va continuer de la même façon demain." Et d'ajouter après la super spéciale, désormais 1"5 devant Ott Tänak : "Il faudra attaquer, car ça reste très serré. On va devoir se battre, j'en suis certain. Je vais faire de mon mieux." 

Le malheur des uns...

Dans son malheur, Hyundai, qui voit ses chances au championnat constructeurs encore plus entamées qu'elles ne l'étaient déjà par rapport à M-Sport, limite les dégâts du côté des pilotes puisque Thierry Neuville remonte à la cinquième place derrière un surprenant Juho Hänninen qui s'était débarrassé de Mikkelsen en début d'après-midi. Sixième, Esapekka Lappi a creusé l'écart sur Stéphane Lefebvre (qui a eu un problème de freins dans l'ES11 et n'a pas eu tout à fait confiance en ses notes dans l'ES12 avant de caler dans la super spéciale) et pris le dessus sur Østberg.

Elfyn Evans a gagné deux places et Éric Camilli, toujours leader des pilotes de la catégorie R5 devant Teemu Suninen (qui mène le WRC2), intégré le top 10. Suivent Ole Christian Veiby, Jan Kopecky et Pierre-Louis Loubet.

Nicolas Ciamin, qui menait les classements Junior et WRC3, a cassé une suspension dans l'ES11, laissant Nil Solans, d'ores et déjà Champion Junior, en tête devant Terry Folb. Dimanche, la dernière étape comprenant six spéciales sera à suivre en direct sur Motorsport.com à partir de 7h.

Classement après ES13/19

 

Pilote

Copilote

VoitureCat.

Écart & 

intervalle

1

 Kris Meeke

 Paul Nagle

Citroën

RC1 

2h16:21.1

 Sébastien Ogier

 Julien Ingrassia

Ford M-Sport 

RC1 

13.0

13.0

3

 Ott Tänak

 Martin Järveoja

Ford M-Sport

RC1

14.5

1.5

4

 Juho Hänninen

 Kaj Lindström

Toyota 

RC1 

34.0

19.5

 Thierry Neuville

 Nicolas Gilsoul

 

Hyundai

RC1 

53.2

19.2 

 Esapekka Lappi

 Janne Ferm

Toyota 

RC1 

1:21.1

28.9

7

 Mads Østberg

 Torstein Eriksen

Ford 

RC1 

1:39.8

17.7 

8

 Stéphane Lefebvre

 Gabin Moreau

Citroën

RC1

1:30.2

12.7

9

Elfyn Evans

Daniel Barritt

Ford

RC1

2:00.7

20.9 

10

Éric Camilli

Benjamin Veillas

Ford
RC2

5:40.8

2.25.7 

Le classement complet sera à retrouver ici.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye de Catalogne
Sous-évènement Étape 2
Pilotes Kris Meeke , Sébastien Ogier
Type d'article Rapport d'étape
Tags es10 à 12