WRC - Le règlement sur l'ordre des départs fait polémique

La réglementation régissant l’ordre des départs des deux premières journées de chaque rallye continue de faire grincer les dents

La réglementation régissant l’ordre des départs des deux premières journées de chaque rallye continue de faire grincer les dents. On savait déjà que le premier pilote concerné, Sébastien Ogier, ne portait pas cette mesure dans son cœur, mais c’est un autre pilote Volkswagen qui est monté au créneau ce weekend, en marge du Rallye du Mexique, en la personne d’Andreas Mikkelsen.

"Le règlement entourant l’ordre des départs est stupide", a affirmé le pilote norvégien à Motorsport.com, lors de l’arrivée du shakedown.

Troisième du championnat à égalité de points avec Thierry Neuville, Mikkelsen ne semble pourtant pas directement impacté par cette mesure sensée apporter de l’équité à la discipline. "On nous parle d’équité sportive, mais qu’adviendrait-il si on transposait cette règle au football par exemple ?" interroge Mikkelsen. "Sous prétexte d’équité, il faudrait donc substituer deux excellents joueurs d’une dream team par deux moins bons, histoire de niveler par le bas le talent de celle-ci ? C’est une hérésie !"

Le pilote Volkswagen craint que la recherche de l’équité sportive n'affaiblisse le niveau général du WRC, alors qu’il faudrait au contraire stimuler les autres concurrents à viser plus haut. Mikkelsen est l’homme en forme de ce début d’année. Il devance en effet son coéquipier Jari-Matti Latvala de onze points au championnat, après être monté sur la troisième marche du podium lors des deux premières manches de la saison.

Intox d'Ogier ?

Le champion IRC 2012 est cependant toujours à la recherche de son premier succès en mondial, et se montre dubitatif quant à ses chances de premier succès au Mexique. "Je pense que viser la victoire dès ce weekend est encore précipité. On verra plus tard dans la saison", soutient le Norvégien, "Mon objectif au Mexique est clair : terminer une nouvelle fois sur le podium."

Mikkelsen veut donc poursuivre sur sa lancée en terminant une nouvelle fois dans le trio final, mais doute de pouvoir rivaliser avec Ogier : "Pour être honnête, je pense que Séb (Ogier) fait pas mal d’intox en parlant de son handicap lié à l’ordre des départs. Je crois surtout qu’il essaie de se délester de la pression, car c’est bien lui l’homme à battre au championnat. Je vais essayer de rester à son contact ce weekend, même si je ne dois pas trop en faire et retenir les enseignements de l’an passé." Lors de l’édition 2014, Mikkelsen était en effet parti à la faute à deux reprises sur le tracé mexicain.

D’un point de vue factuel, l’ordre des départs ne semble pas avoir désavantagé Ogier après les deux premières étapes, bien au contraire. Celui-ci est confortablement installé en tête de course avec plus de treize secondes d’avance sur Latvala. Mikkelsen évolue quant à lui à la quatrième place provisoire, à 45 secondes d'Ogier.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Pilotes Jari-Matti Latvala , Andreas Mikkelsen , Sébastien Ogier , Thierry Neuville
Type d'article Actualités