Colin McRae et Subaru voulaient se retrouver en 2008

Une décennie après son décès survenu le 15 septembre 2007, Motorsport.com en a appris davantage sur l'intention de Colin McRae de retrouver le Subaru World Rally Team l'année suivante.

Durant l'été 2007, McRae – qui n'avait plus couru en WRC depuis son remplacement de Sébastien Loeb au Rallye de Turquie 2006 – était en discutions avancées avec l'équipe Prodrive, laquelle préparait et alignait les Subaru officielles, et son compatriote Robert Reid, l'ancien copilote de Richard Burns, pour l'accompagner dans ce qui aurait été son premier programme complet en rallye depuis 2003.

D'après les informations de Motorsport.com, McRae aurait rejoint chez Subaru un autre Champion du monde, Petter Solberg (titré en 2003), si tout avait été conclu et sans l'accident d'hélicoptère dans lequel McRae, son fils Johnny et deux autres membres de la famille furent tués.

Subaru n'avait pas remporté de manche du WRC depuis près de deux ans et le président de Prodrive, David Richards, admet que le retour de McRae était une réelle attraction en termes de performance mais aussi pour aider l'équipe à retrouver son lustre perdu.

Petter Solberg
Petter Solberg et Phil Mills, Subaru Impreza WRC, en 2008

Photo de : Subaru World Rally Team

"En 2007, nous avions de longues discussions sur comment nous organiserions l'équipe pour l'année suivante. Je voyais Colin assez souvent et, en une occasion, il m'a emmené dans son hélicoptère et on a volé ensemble jusqu'à Goodwood. On a dîné ce soir-là et parlé de différentes choses", relate Richards.

"On a discuté un certain temps d'un retour de Colin chez nous l'année suivante. Il voulait une dernière chance en WRC et nous vivions des moments difficiles avec la Subaru : il y avait quelques soucis techniques à surmonter et le règlement jouait contre nous. Cela aurait été une combinaison géniale que Colin revienne chez nous. Nous avions convenu d'un test pour la semaine qui suivait [celle de l'accident] et David Lapworth [directeur technique de Prodrive] en avait parlé avec Colin avant l'accident. Malheureusement, nous ne saurons jamais ce qui serait arrivé."

Nous avions convenu d'un test pour la semaine qui suivait [celle de l'accident]. Malheureusement, nous ne saurons jamais ce qui serait arrivé.

David Richards, directeur de Subaru-Prodrive en 2008

Quand Reid a été impliqué dans les négociations, il n'était pas monté dans une World Rally Car depuis son dernier rallye avec Richard Burns en 2003 et n'avait pas le désir de revenir en compétition. L'invitation de McRae avait, cependant, attiré son attention.

"Colin m'a dit de quoi il parlait [avec Prodrive]", explique le copilote, "et quand il m'a demandé si j'aimerais le rejoindre en 2008, et d'y réfléchir, j'ai dit que je l'accompagnerais pour le test. Hélas, ça n'est jamais arrivé. L'aurais-je fait ? Je ne sais vraiment pas."

Le pilote le plus populaire ?

Dans un podcast d'Autosport marquant les dix ans du décès de McRae, Lapworth a admis qu'il ne pensait pas qu'un pilote atteindrait jamais le niveau de popularité de McRae.

"Je suis sûr qu'il y a des personnages", a-t-il déclaré. "Des gens comme Travis [Pastrana, qui a couru pour Subaru aux États-Unis, ndlr] sont attrayants d'une certaine façon, mais nous rendons cela de plus en plus difficile au fil des années. Nous poussons les pilotes à faire les bonnes choses, à dire les bonnes choses et à être professionnels. Cela en enlève un peu [de l'attrait], même si ça ne le tue pas." 

Colin McRae, Nicky Grist, Subaru Impreza
Colin McRae et Nicky Grist, Subaru Impreza WRC

Photo de: LAT Images

"Et puis, n'oubliez pas, les circonstances étaient bonnes pour que la popularité de Colin remonte aussi haut qu'elle avait été – et nous prenons un peu de la responsabilité et du crédit de l'avoir amené où il était. Mais ce n'était probablement possible que parce que nous étions une équipe jeune passant par le même genre d'évolution que Colin. Des équipes plus professionnelles, au sens moderne, et établies n'auraient probablement pas toléré ce nombre d'accidents, d'erreurs et un peu de ce comportement de la même façon que nous à cette époque."

Quand il m'a demandé si j'aimerais le rejoindre en 2008, et d'y réfléchir, j'ai dit que je l'accompagnerais pour le test. Hélas, ça n'est jamais arrivé.

Robert Reid, ancien copilote de Richard Burns

"Regardez les pilotes de F1 modernes, ils excluent toutes ces choses que Colin faisait et qui le rendaient populaire. On l'a vu avec Kimi [Räikkönen] et il est populaire comme Colin l'était, car les gens adorent ce genre de personnage. Colin n'était intéressé par certaines choses que s'il avait du plaisir à les faire, où s'il pouvait les faire à fond. Il adorait conduire vite, il adorait la compétition et il était moins que sérieux en dehors de la voiture. Les gens qui regardent ne savent jamais ce qui va se passer après, et Colin était très sympa à suivre."

Et Richards de conclure : "À ce jour, je dirais que Colin demeure le pilote le plus reconnaissable qu'on ait vu. Il est au-dessus de tous les célèbres Finlandais Volants et de tous les pilotes actuels. Son approche sans retenue le faisait aimer de tout le monde."

Colin McRae, Derek Ringer, Subaru Impreza 555
Colin McRae, Derek Ringer, Subaru Impreza 555

Photo de : LAT Image

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Pilotes Colin McRae
Type d'article Nostalgie
Tags subaru