ES7 à 9 - Meeke passe en tête, problème pour Neuville

En frappant un grand coup dans la première des trois spéciales de ce samedi matin, le Britannique de Citroën s'est emparé du commandement alors que la lutte pour le championnat a peut-être connu ensuite un moment important.

Troisième au départ de la deuxième étape, qui voit le rallye retrouver l'asphalte après une première journée courue sur la terre, Kris Meeke a battu les deux pilotes qui le devançaient vendredi soir, Andreas Mikkelsen et Sébastien Ogier, dans une première spéciale du jour un peu perturbée par la pluie, pour prendre la tête avec 9,1 secondes d'avance sur le leader du championnat.

Avec une C3 WRC qu'il a qualifiée de "phénoménale", il gagnait ainsi deux places d'un coup alors que le Norvégien de Hyundai en perdait autant, et a ensuite creusé (avec un nouveau scratch) puis stabilisé l'écart lors des chronos suivants. À mi-journée, celui-ci culmine à 13,5 secondes sur son nouveau dauphin, Ott Tänak, et 13,8 secondes sur un Ogier qui s'est dit tout simplement insuffisamment rapide.

La matinée a été marquée par d'incessants changements de positions. Qu'on en juge : outre Meeke, passé de la troisième à la première place dès l'ES7, Tänak est donc passé de la cinquième à la quatrième, puis de nouveau à la cinquième et enfin à la deuxième, et Ogier est d'abord resté deuxième avant de passer troisième derrière Dani Sordo après l'ES8, puis toujours troisième mais derrière son équipier Tänak après l'ES9.

Sordo est passé de sixième à cinquième, puis deuxième, puis quatrième (à huit dixièmes seulement d'Ogier), et Mikkelsen de premier à troisième, donc, puis à sixième et enfin cinquième. Mads Østberg, qui découvre la Fiesta sur l'asphalte et a connu une légère sortie de route, est passé de cinquième à septième, puis huitième, et encore septième, et Juho Hänninen de huitième à septième après l'ES8, puis sixième. Tout le monde suit ?

Neuville retardé et pénalisé

Thierry Neuville, septième vendredi soir, a quant à lui gagné une place dans l'ES7 et une autre dans l'ES8 avant d'en reperdre trois dans l'ES9. La Hyundai du Belge a en effet été victime d'une chute de pression hydraulique après l'ES8, son pilote partant à la faute sur la liaison et encaissant 30 secondes de pénalité pour s'être présenté trois minutes en retard au départ de la spéciale suivante. Dans son malheur, Neuville a eu la chance que cela survienne peu avant un passage par l'assistance, mais le temps perdu pourrait lui coûter cher face à Ogier et Tänak dans l'optique du championnat...

Outre Meeke, l'autre homme en forme de la matinée a été Juho Hänninen, auteur d'un troisième puis de deux meilleurs chronos. Son équipier Esapekka Lappi a repris la neuvième place à Stéphane Lefebvre alors que Jari-Matti Latvala, sur la troisième Toyota, n'est pas reparti en Rally2 ce matin. Le système de lubrification de sa Yaris WRC a été trop fortement endommagé dans un choc vendredi après-midi, qui avait causé l'abandon du Finlandais avant l'ES6, a indiqué l'équipe.

Éric Camilli est toujours en tête de la catégorie R5, sur sa Ford Fiesta, devant son équipier chez M-Sport, Teemu Suninen, qui mène pour sa part le WRC2. Nils Solans, quant à lui, a d'ores et déjà coiffé la couronne Junior. La boucle de l'après-midi, qui reprendra les trois mêmes spéciales, débutera à 13h02 et sera suivie d'une super spéciale dans les roues de Salou à partir de 17h.  

Classement après ES9/19

 

Pilote

Copilote

VoitureCat.

Écart & 

intervalle

1

 Kris Meeke

 Paul Nagle

Citroën

 

RC1 

1h42:48.2

2

 Ott Tänak

 Martin Järveoja

Ford M-Sport

RC1

13.5

13.5

 Sébastien Ogier

 Julien Ingrassia

Ford M-Sport

RC1 

13.8

0.3 

4

 Dani Sordo

 Marc Marti

Hyundai

RC1

10.8

3.7

5

 Andreas Mikkelsen

 Anders Jæger

Hyundai 

RC1 

14.6

0.8 

6

 Juho Hänninen

 Kaj Lindström

Toyota 

RC1 

27.6

6.8 

7

 Mads Østberg

 Torstein Eriksen

Ford 

RC1 

46.6

19.0 

8

 Thierry Neuville

 Nicolas Gilsoul

Hyundai

RC1

53.1

6.5

9

 Esapekka Lappi

 Janne Ferm

Toyota 

RC1

1:17.5

24.4 

10

 Stéphane Lefebvre

 Gabin Moreau

Citroën

RC1

1:30.2

12.7

Le classement complet sera à retrouver ici.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye de Catalogne
Sous-évènement Étape 2
Pilotes Kris Meeke
Type d'article Résumé de spéciale
Tags es7 à 9