WRC - Officiel : le rallye de France quitte l’Alsace

Par un communiqué diffusé mercredi, le Bureau Executif de la Fédération Française du Sport Automobile a confirmé que le rallye de France ne se disputerait plus en Alsace suite au retrait du soutien des collectivités locales

Par un communiqué diffusé mercredi, le Bureau Executif de la Fédération Française du Sport Automobile a confirmé que le rallye de France ne se disputerait plus en Alsace suite au retrait du soutien des collectivités locales. La FFSA cherche une solution alternative pour le rallye de France 2015.

Déjà dévoilée il y a quelques semaines par les Dernières Nouvelles d’Alsace, l’information est désormais officielle. Après cinq éditions, le rallye de France Alsace cessera d’exister.

"Le Bureau Exécutif de la Fédération Française du Sport Automobile a pris acte, lors de sa réunion du 20 janvier 2015 à Paris, du retrait partiel ou total de plusieurs collectivités alsaciennes.

Le Bureau Exécutif de la FFSA tient à rappeler que l’organisation d’un Rallye de Championnat du Monde nécessite trois prérequis : la participation financière des acteurs territoriaux, le support de partenaires privés et une triple dimension sportive, populaire et promotionnelle, liée à l’accueil d’une telle manifestation sur le territoire français.



"Le Bureau Exécutif constate que la première condition n’est aujourd’hui plus satisfaite du côté des collectivités alsaciennes et ce, malgré les retombées économiques importantes pour le territoire alsacien et le succès populaire de l’événement. 

Le Bureau Exécutif regrette que le Championnat du Monde ne puisse plus se dérouler en Alsace, au regard de l’aventure exceptionnelle qu’a représentée l’organisation du Rallye de France-Alsace depuis 2010, marquée par les sacres sportifs des champions français Sébastien Loeb et Sébastien Ogier ".


"Le Bureau Exécutif a décidé, en conséquence, d’étudier une solution alternative permettant l’organisation du Rallye de France en 2015. Une communication ultérieure interviendra sur ce sujet".







Initié dans un premier temps par des acteurs du sport automobile alsacien également impliqués à la FFSA, le rallye de France Alsace a surfé sur l’engouement suscité par Sébastien Loeb. Ce dernier remportait la toute première édition du rallye de France Alsace en 2010, décrochant du même coup ce qui constituait alors son septième titre mondial, dans une ambiance que l’on peut imaginer. Contraint à l’abandon dès la première journée de l’édition 2011, il laissait la victoire à Sébastien Ogier, alors son équipier chez Citroën. A nouveau vainqueur (et champion) en 2012, Loeb finissait sa course sur le toit en 2013, laissant Ogier, passé chez Volkswagen, décrocher la victoire et le titre mondial.

En 2014, Sébastien Loeb avait planifié une pige en Alsace, mais un changement de dates en WTCC l’en empêchait. C’est Jari-Matti Latvala (Volkswagen) qui décrochait la victoire de ce qui allait constituer la toute dernière édition du rallye de France en Alsace.

Sans Sébastien Loeb, les collectivités alsaciennes n’ont pas voulu poursuivre leur effort pour une compétition pourtant populaire dans leur région. Un effort qu’ils avaient de fait du mal à assumer devant leurs administrés, et qui présente nettement moins d’intérêt maintenant que l’enfant du pays a quitté la scène des rallyes pour les compétitions en circuit.

Le rallye de France pourrait s’en retourner en Corse dès cette saison.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Pilotes Sébastien Loeb , Jari-Matti Latvala , Sébastien Ogier
Type d'article Actualités