WRC - Ogier signe sa quatrième victoire, Latvala manque le coche

Sébastien Ogier (VW) compte maintenant une avance de 33 points au championnat du monde des pilotes sur le Finlandais Jari-Matti Latvala (VW), grâce aux 9 points pris à son adversaire et coéquipier avec la victoire sur le Rallye d’Italie-Sardaigne

Sébastien Ogier (VW) compte maintenant une avance de 33 points au championnat du monde des pilotes sur le Finlandais Jari-Matti Latvala (VW), grâce aux 9 points pris à son adversaire et coéquipier avec la victoire sur le Rallye d’Italie-Sardaigne.

Le duo VW dispose d’un gouffre d’avance au championnat devant la première Citröen de Mads Ostberg, second ce weekend, mais relégué à 72 unités du Champion en titre après six rallyes. L’intérêt sportif du reste de la saison repose maintenant entre les mains de Latvala, seul homme à pouvoir encore apporter un brin de suspense et se mettre en travers du chemin d’Ogier.

--

Rien ne semble pouvoir venir se mettre en travers de la marche en avant de Volkswagen cette saison.

Certes, il a cette fois fallu attendre avant de voir Ogier émerger comme le solide vainqueur de la manche du weekend. Avant de s’emparer de la tête du rallye, le Français avait pu constater la grande forme du duo Hyundai, et les éclairs de vitesse successifs de Mikko Hirvonen et Robert Kubica. Un incendie spectaculaire aura raison de la Ford de Hirvonen. Sur les routes italiennes, Sébastien Ogier a d’abord pris son temps. Deuxième jeudi à l’issue de la super spéciale d’ouverture remportée par Mikko Hirvonen, deuxième encore vendredi au terme d’une journée dominée par Jari-Matti Latvala, le Français était à l’affût de la moindre opportunité.

Pour la firme coréenne, la pilule est difficile à avaler : le rythme affiché par les i20 en début de weekend était spectaculaire, Thierry Neuville et Juho Hanninen parvenant à tirer le meilleur parti de l’ouverture de la piste, vendredi. Pointant tous deux en tête, ils ont vu leurs espoirs détruits successivement par un bris de suspension et un gros accident.

Mais c’était surtout l’équiper d’Ogier, Latvala, qui semblait en mesure de donner du fil à retordre au Champion. Le Français ne s’empara du commandement que samedi soir, après qu’un heurt contre une roche ait fait chuter Latvala à la troisième place, et bien loin au chrono. Le reste de son rallye fut passé à tenter de pourchasser la Citroën d’Ostberg, en vain.

Quatrième, Andreas Mikkelsen confirme que Volkswagen ne laisse que les miettes à la concurrence, incarnée par les Ford d’Elfyn Evans (5ème), Martin Prokop (6ème), Henning Solberg (7ème), Robert Kubica (8ème), et Lorenzo Bertelli (9ème). 16 minutes derrière le vainqueur, la Citroën de Khalid Al Qassimi s’empare du dernier point mis en jeu pour le Top 10.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Pilotes Jari-Matti Latvala , Mikko Hirvonen , Robert Kubica , Henning Solberg , Martin Prokop , Juho Hänninen , Andreas Mikkelsen , Sébastien Ogier , Mads Østberg , Thierry Neuville , Elfyn Evans , Lorenzo Bertelli
Type d'article Actualités